Les représentants du Xinjiang et du Tibet discutent des nouvelles réalisations de la construction de « la Ceinture et la Route »

Temps: 08.03.2017, 10:01 Source:China Tibet Online

Lors des deux sessions nationales de cette année, les représentants du Xinjiang et du Tibet ont dit que la construction de « la Ceinture et la Route » va élargir les horizons de lutte à la pauvreté des régions frontalières, stimuler le progrès vers une société de moyenne aisance des régions éloignées du Nord-Ouest et de l’intérieur de la Chine.

« Maintenant, le Xinjiang et l’Asie centrale entretiennent des contacts d'affaires de plus en plus étroits, et tant que la marchandise est bonne, il n’y a pas de souci pour la vente. » Yang Qin, représentante du Congrès populaire national a déclaré aux journalistes qu’en tant que présidente de la coopérative professionnelle de fruits de Manas Yixin de la préfecture de Changji, elle voit la construction de « la Ceinture et la Route » comme un moyen d’amener des opportunités de commerce. « Les membres de la coopérative ont goûté à la douceur du commerce transfrontalier, et cette année nous avons introduit de nouvelles variétés de champignons comestibles de spécialité, et nous sommes en train d'étendre la production pour entrer sur le marché international ».

Les représentants du Xinjiang et du Tibet discutent des nouvelles réalisations de la construction de « la Ceinture et la Route »

Au Xinjiang, centre de fret international entre la Chine et l’Europe à l’ouest, de plus en plus de gens et de marchandises passent par ici en direction du reste du monde. « La banque Habib du Pakistan et le groupe BASF, qui est la plus grande société chimique au monde, se sont installés au Xinjiang; TBEA et le groupe Xinjiang Guanghui et d'autres entreprises du Xinjiang ont entrepris avec succès des projets à l'étranger au Kazakhstan, au Pakistan et dans d’autres pays, et la construction de « la Ceinture et la Route » a donné une grande impulsion à la croissance économique du Xinjiang, » dit Hai Liman, membre du Comité national de la CCPPC.

Pendant ce temps, le rythme de construction des infrastructures du transport, d'eau, d'énergie et d'autres au Tibet s’est aussi accéléré le long de « la Ceinture et la Route », transformant progressivement le Tibet en une tête de pont de notre pays orientée vers l'Asie du Sud. Dans tous les postes frontières du Tibet, des hommes d’affaires de l'Inde et du Népal abondent, et les échanges économiques et commerciaux sont en plein essor.

Gu Long, homme d'affaires népalais qui réalise souvent des voyages aller-retour entre la Chine et le Népal, a ouvert une boutique spécialisée dans les produits népalais et le commerce d'exportation et d'importation à Geelong, une ville frontalière du Tibet. Cette année, grâce à une forte augmentation des échanges commerciaux au Népal, ses affaires sont prospères, et son revenu annuel a atteint 450000 yuans.

« À l'heure actuelle, chaque année, environ 8000 types de produits du Népal sont vendus au Tibet de la Chine, et je crois qu'avec le progrès de la construction de « la Ceinture et la Route » et du « Grand canal d’Asie du Sud », davantage d’hommes d'affaires du Tibet et du Népal en bénéficieront, et obtiendrons plus de commandes étrangères, » dit Gu Long.

Source: Agence de Presse Xinhua
Traduit par China Tibet Online
(Rédactrice: Caroline)