La Chine proteste contre la résolution du Sénat américain sur le Tibet

Publié le 2018-05-02 à 09:58  |  China Tibet Online

Le Sénat américain a adopté une résolution concernant le Tibet le 26 avril dernier, selon laquelle le droit de choisir le 15e Dalaï-Lama appartient seulement au 14e Dalaï-Lama, et l'intervention du gouvernement chinois n'aurait aucun effet sur cette activité religieuse. Il est entendu que c'est la première fois que le Sénat américain adopte une résolution similaire. En outre, le Département d'État des États-Unis a également publié le Rapport national sur les droits de l'homme de 2017 ces derniers jours, qui réprimande la situation des droits de l'homme en Chine, y compris celles des minorités ethniques.

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying, a déclaré le 27 avril que cette résolution a encore une fois montré au monde que « certaines personnes aux États-Unis vivent toujours dans une ignorance et une arrogance inexplicable ». Avant que les autorités américaines concernées n’ouvrent la bouche et accusent d'autres pays, elles devraient d'abord « bien s’occuper de la gouvernance de leur propre pays. »

Hua Chunying a déclaré que la réincarnation des Bouddhas vivants est une méthode héritée unique du bouddhisme tibétain et que le système de réincarnation du Dalaï Lama est vieux de quelques centaines d'années et comprend un ensemble complet de rituels religieux fixés par l'histoire. « La réincarnation du Dalaï Lama doit suivre les rituels religieux, les pratiques fixées par l'histoire et les lois et règlements chinois, personne n’a le dernier mot sur cette affaire, surtout pas venant de pays étrangers non impliqués. »

Rédigé et traduit par China Tibet Online
(Rédactrice: Caroline)