Des moines mongols viennent à Beijing pour étudier

Publié le 2017-11-07 à 10:05  |  China Tibet Online

Récemment, 12 moines du temple Sain Nomin de Mongolie sont arrivés à l’Institut supérieur du bouddhiste tibétain de Chine pour un an d’étude. Le 3 novembre, lors de la cérémonie d'ouverture, le professeur de l’Institut supérieur du bouddhiste tibétain de Chine Champa Chilai a lu un message de félicitations de l'Association bouddhiste chinoise. La lettre dit que le bouddhisme en Chine et en Mongolie partage une longue histoire d'amitié, et au cours des dernières années, les cercles bouddhistes des deux pays ont bénéficié de contacts de plus en plus nombreux. Ce cours de formation sera une occasion d’échanges approfondis et amicaux entre les communautés bouddhistes des deux pays.

Dans son discours, Nergue Khaitso, chef du temple Sain Nomin de Mongolie, a dit que la Chine et la Mongolie ont une longue histoire d'échanges bouddhistes. Ces dernières années, la Mongolie et la Chine ont entretenu des relations bilatérales amicales, et la coopération religieuse entre les deux pays est en expansion. Cette formation d'étude, qui a lieu à Beijing, est aussi une manifestation des contacts étroits entre les deux peuples. Il espère que de telles activités de formation puissent continuer, et que plus de jeunes chercheurs viennent étudier en Chine. Yonten Khaitso, un moine, a déclaré dans une interview : je suis très chanceux d’avoir la possibilité d'étudier à l’Institut supérieur du bouddhiste tibétain de Chine. Je vais certainement étudier dur ici et à l'avenir, ramener la culture et le savoir bouddhistes que j’ai appris en Mongolie.

Il est rapporté que le temple a été choisi d’envoyer un total de dix jeunes moines et de deux conseillers pour assister à la formation. Au cours de leur année d'études à l'étranger, ils étudieront à l’Institut supérieur du bouddhiste tibétain de Chine la grammaire tibétaine, la calligraphie tibétaine et chinoise, la théorie fondamentale du bouddhisme, les rituels religieux, et des cours d'informatique, et visiteront les monts Wutai et d'autres endroits.

Il y a beaucoup de croyants du bouddhisme tibétain en Mongolie, et les échanges bouddhistes entre la Chine et la Mongolie ont une longue histoire. Au cours des dernières années, les échanges entre les bouddhistes tibétains des deux pays se rapprochent de plus en plus. Les groupes bouddhistes se font des visites mutuelles. L'Association bouddhiste chinoise a invité des représentants bouddhistes mongols à participer au quatrième Forum bouddhiste mondial, a invité à deux reprises la communauté bouddhiste mongole à visiter la Chine, et en 2016, a été invitée à venir en Mongolie pour une visite.

Le 15 juillet 2015, le Panchen Erdeni Gyaltsen Norbu a rencontré les 8 membres de la délégation bouddhiste mongole dirigée par le président de l’Association bouddhiste mongole Damuding Sulun Nazig Dogeji dans le temple Xihuang de Beijing. En 2014, le temple Yonghe de Beijing a également donné une statue géante en or du Bouddha Maitreya, faisant 20 mètres de haut, au temple Bkracischosglig, un célèbre temple bouddhiste tibétain en Mongolie.

Les moines de l’Institut supérieur du bouddhiste tibétain de Chine ont offert des hadas aux moines de Mongolie.

Auteur: Su Wenyan
Rédigé et traduit par China Tibet Online
(Rédactrice: Caroline)