Qinghai : Le « Tripitaka » de Dongtsang est correctement protégé

Publié le 2017-11-09 à 10:39  |  China Tibet Online

Récemment, le « Tripitaka » de Dongtsang, dont les 700 volumes classiques ont plus de 1000 ans d'histoire, a été transféré dans le Musée du Tripitaka de Dongtsang construit par le gouvernement provincial du Qinghai, pour être adéquatement protégé.

Le nom « Dongtsang » est un nom qui a évolué à partir du nom « dong », faisant partie des quatre anciens noms de famille tibétains « sai, mu, dong, zhong ». Certains experts estiment que les ancêtres de cette famille incluent le héros tibétain Dong Beri Nyima Jiangtsai, l'un des 30 généraux du roi Gesar. Pour des milliers d'années, la copie du « Tripitaka » a circulé et été conservée jusqu'à présent de génération en génération dans la famille de Dongtsang.

Le « Tripitaka » de Dongtsang document non seulement le Kangyurpa, le Danzhur et d'autres doctrines bouddhistes tibétaines, mais elle comprend également la médecine, la linguistique, l’architecture, l’astronomie et d’autres contenus, ce qui explique son nom « d’encyclopédie » tibétaine. Selon la personne responsable de la famille de Dongtsang et du Musée du Tripitaka de Dongtsang, Le « Tripitaka » de Dongtsang était à l'origine conservé dans la famille de Dongtsang, mais après le tremblement de terre de Yushu, l'État s'est engagé à sauver les reliques culturelles pertinentes et à construire un endroit pour conserver le Tripitaka de Dongtsang.

Le Musée du Tripitaka de Dongtsang couvre une zone de construction de plus de 1000 mètres carrés, divisé en deux étages, et il est ouvert gratuitement à la communauté. À l'heure actuelle, le musée a exposé plus de 500 volumes de soutras saints ; le reste du volume étant fané et détruit en raison de son âge, il fut réparé artificiellement.

Auteurs: Wang Hongwei, Li Yaguang
Source: Xinhuanet
Traduit par China Tibet Online
(Rédactrice: Caroline)