Des chercheurs du Qinghai reçoivent un prix spécial du Congrès international d’hydatidose

Publié le 2017-10-11 à 10:29  |  China Tibet Online

Le 8 octobre, le 27e Congrès international d’hydatidose a attribué ses prix à Alger, en Algérie, afin de récompenser les travailleurs de la science et de la technologie qui contribue à la prévention et au contrôle des maladies hydatiques dans le monde entier. Un total de quatre experts des maladies hydatiques de la Chine ont été félicités par la conférence, ce sont tous des chercheurs à l'Université de Qinghai. En même temps, le personnel primé a été invité à participer au développement de critères diagnostiques internationaux pour les maladies hydatiques.

Plus de 300 experts et universitaires de la Chine, de la France, de l'Allemagne, de la Suisse, de la Tunisie et du Congo et une dizaine d’autres pays ont assisté à la réunion, durant laquelle ils ont exploré et discuté d’une série de questions sur l'hydatidose.

Selon Geruli, un expert de la recherche sur les maladies hydatiques de la province du Qinghai, le nord-ouest de la Chine est l'une des zones d'incidence élevée des maladies hydatiques à l’échelle internationale, avec une prévalence moyenne de 0,24 % et dans certaines parties de la province du Qinghai ce taux va jusqu'à 12,38 %, c’est l'une des régions où l'épididymase est la plus répandue en Chine et même à l’internationale. En tant que zone à forte incidence de maladies hydatiques, le Qinghai reçoit une attention particulière des gouvernements centraux et locaux, qui donnent un soutien et une aide particuliers à la majorité des travailleurs de la science et de la technologie des maladies hydatiques, leur permettant de réaliser des percées dans le diagnostic épidémiologique et la technologie de traitement. Une partie des résultats de leurs recherches a même atteint ou s’est approchée du niveau avancé international.

Source: Qinghai Daily
Traduit par China Tibet Online
(Rédactrice: Caroline)