Qinghai : La culture du yak blanc

Publié le 2017-09-04 à 09:50  |  China Tibet Online

Au Qinghai, on peut voir dans les attractions touristiques situées dans les zones pastorales des yaks blancs qui attirent toujours l'attention des touristes.

Les Tibétains de Huare du comté autonome Hui de Menyuan vivent principalement dans les villages de Drugu et Semnyi dans le parc forestier national de Semnyi. La région est un canyon de forêt à une altitude de 2000-3000 mètres, des forêts sont riches en herbes écologiques et fourrages biologiques, et après des milliers d'années d'alimentation, la région a donné naissance à des yaks au corps blanc, qui sont devenues l’une des espèces endémiques de Huare. En raison de culte de la couleur blanche, les Tibétains de Huare portent un amour spécial aux yaks, et le considère comme l’incarnation du bon augure et de la sainteté, et toutes les familles sont fières d’élever des yaks blancs.

Selon le magistrat adjoint du comté autonome Hui de Menyuan, la tribu Huare a une longue histoire et une culture profonde, ainsi qu’un style de vie unique, dont les costumes tibétains de Huare, les  chansons folkloriques de Huare , et les treize dictons de mariage de Huare sont reconnus comme les trois éléments essentiels de « Huare, » et ont été inclus dans la liste du patrimoine culturel immatériel provincial et national.

Tout au long de l'histoire, connues comme le « pays des yaks blancs », les régions tibétaines Huare de Menyuan ont réalisé un riche mélange culturel avec le yak blanc, formant une culture unique du yak blanc.

Au début d’août se tiendra la grande ouverture du premier festival de tourisme culturel du yak blanc du comté de Menyuan, dans les prairies écologiques des montagnes de Qilian.

Il est entendu que le yak blanc comporte trois points caractéristiques rouges : ses yeux, ses lèvres, et ses sabots sont rouges, et comme il craint le froid, il ne peut pas vivre sur les prairies, et il peut seulement vivre dans des vallées de forêt à une altitude de 2000-3000 mètres. Actuellement, la dégradation sévère des zones où vivent les yaks blancs dans la région de Huare. Le comté de Menyuan ne contient que 126 000 yaks, dont seulement 3800 yaks blancs, dont seulement environ 2000 sont relativement pures.

À cette fin, le comté de Menyuan a mis en place une source de base d'élevage de yaks blancs, et a mis en place des associations d'élevage de yaks blancs dans les villages de Drugu et Semnyi, accélérant la purification, le rajeunissement et la reproduction des yaks blancs.

Source: Qinghai Daily
Auteur: Luo Lianjun
Traduit par China Tibet Online
(Rédactrice: Caroline)