Lhassa

Un moine bouddhiste tibétain crée un nouveau concept de Thangka

Temps: 13.07.2017, 11:27 Source:China Tibet Online

Le 8 juillet, une exposition d'art des thangkas avec un nouveau concept s’est tenue sur la rue Xibahe, dans le district Chaoyang de Beijing.

L'exposition a été créée par un moine bouddhiste tibétain de Litang à Garze appelé Da Chophel.

Dans l'esprit de la plupart des gens, le thangka est un art traditionnel tibétain religieux, avec un programme de règles très strictes. Dans le développement de l'art traditionnel d'aujourd'hui, la grande majorité des peintres de thangka continuent de respecter ce mode strict de création, et peu d'expositions de thangka ont des nouveaux concepts audacieux et novateurs.

Bien sûr, l'art tibétain n’est pas statique. À la fin du 20e siècle et au début du 21e siècle, l'art tibétain est passé par des moments de créativité et des percées. À ce stade, beaucoup d’inspiration provient des formes traditionnelles de thangka, et l'approche créative de la peinture chinoise et des formes de l'art occidental apparaissent, et sous l'influence de l'humanisme, les thangkas se détournent des divinités et se tournent vers la nature humaine.

Le concepteur Yixi donne un discours lors de l'ouverture de l'exposition.

La création artistique de Da Chophel, en tant que Tibétain et moine bouddhiste tibétain, sa connotation spirituelle est encore visible dans la représentation des divinités traditionnelles. Mais ses pratiques artistiques sont très avancées, et certaines rattrapent l'art de l'avant-garde occidentale. De plus, sa création se nourrit directement du mode de performance et des ressources spirituelles de thangkas traditionnelles, et pour cette raison, beaucoup de personnes qui adhèrent au bouddhisme tibétain et aux valeurs des thangkas traditionnelles ne rejettent pas ses œuvres, mais au contraire les considèrent comme des œuvres familières et intimes. Le célèbre critique d'art Jeff Watt a déclaré lors de la cérémonie d'ouverture de l'exposition : « Beaucoup de ses peintures ont une description, et le public peut lire et comprendre ce qu’il veut exprimer. Toutefois, si vous êtes capable de déchiffrer les thangkas traditionnelles et de comprendre le sens de toutes sortes de thangkas traditionnelles et de symboles du bouddhisme tibétain, alors on peut comprendre ses peintures, sans aucune explication ! »

La création artistique de Da Chophel construit un pont entre le monde de l'art moderne et de la connotation spirituelle de l'art traditionnel tibétain inhérent aux thangkas et le public en général.

Da Chophel est né en 1975 dans le comté de Litang, dans la Préfecture autonome tibétaine de Garze. En tant qu'artiste contemporain, il est un savant, un poète, un peintre, et un musicien. Il a déjà publié des recueils de collections d'art, de poésie, et des albums de musique. Ses œuvres incluent « Le nouveau concept de thangkas », « L'essence de la calligraphie tibétaine », et d’autres.

Auteur: Yuan Xingyu
Source: China Tibet Online
(Rédactrice: Caroline)