Ouverture du « Forum de la Culture tibétaine de Chine à Katmandou »

Temps: 08.06.2017, 11:21 Source:China Tibet Online

Mahara, vice-premier ministre du Népal (à gauche) et An Qiyi, le Directeur général du Centre de recherche en tibétologie de Chine (à droite) participent à la cérémonie d'ouverture

L'ambassadeur de Chine au Népal Yu Hong prend la parole

Coupe du ruban de la foire de livres et des images de la Chine et du Népal « Le Tibet de la Chine d’aujourd'hui »

Au matin du 6 juin 2017, le « Forum de la Culture tibétaine de Chine à Katmandou », organisé conjointement par le Centre de recherche en tibétologie de Chine, l’Ambassade de Chine au Népal, l’Association chinoise de protection et du développement de la culture du Tibet, l’Association Aniko  du Népal, s’est ouvert à Katmandou. Une délégation chinoise de tibétologues, des Tibétains du Népal et des Népalais de tous les milieux de la société, totalisant plus de 100 personnes, ont assisté à la cérémonie d'ouverture.

Selon An Qiyi, le vice-directeur général du Centre de recherche en tibétologie de Chine, les experts et les chercheurs chinois qui participent au forum espèrent travailler en collaboration avec les gens de tous les horizons au Népal, pour mener des échanges et des discussions autour des questions de développement économique et social du Tibet, afin d’améliorer la compréhension de la situation de la gouvernance politique chinoise au Tibet, du développement économique et social et de l'amélioration des moyens de subsistance des gens du Tibet des Népalais.

L'ambassadeur de Chine au Népal Yu Hong a souligné que la Chine et le Népal ont établi des relations diplomatiques depuis 60 ans, et le Népal a toujours soutenu la position du gouvernement chinois sur le Tibet et la question de Taiwan, et cela est très appréciée par la partie chinoise.

Mahara, le vice-premier ministre et ministre des Finances du Népal, a dit dans son discours que le développement de la Chine est une occasion importante pour le développement du Népal. Il n'y a pas longtemps, le Népal a signé un mémorandum d'accord sur « Ceinture et Route ». Sur cette base, la coopération sera de plus en plus fructueuse à l’avenir.

L'ancien Premier ministre du Népal Madhav Kumar a rappelé que depuis 1981, il a effectué des visites à plusieurs reprises au Tibet et dans d'autres provinces de la Chine. Il a dit que chaque expérience est différente, et en particulier, le développement du Tibet est rapide. En 2016, il est allé visiter le Tibet de la Chine, et il a fait un trajet en train spécial de Lhassa à Shigatsé, et il espère que le président Xi va préconiser la construction ferroviaire de Shigatsé à Kuala Lumpur le plus rapidement possible selon le plan de l’initiative « Ceinture et Route », afin de promouvoir les échanges commerciaux et de personnel entre la Chine et le Népal. Il dit que les changements d'aujourd'hui au Tibet sont incroyables, et que cela est le résultat de la direction du Parti communiste chinois. Le Népal, indépendamment du parti politique qui est au pouvoir, adhère au principe d'une Chine unique, et soutient la position du gouvernement chinois sur la question du Tibet.

Sarbottam, président de l’Association Anika du Népal, a dit dans son discours qu’il a récemment visité le Tibet de la Chine, et qu’il a vu lui-même le développement du Tibet, et que le Tibet dont il avait entendu parler dans son enfance a complètement changé.

Il est rapporté que le forum durera six jours. Au cours du forum, des échanges culturels et des conférences sur le Tibet auront lieu, une exposition de photos et de livres « Tibet aujourd'hui » se tiendra dans le musée du Népal Patan.

Photos: par Zhang Chenyi de China News
Source: China Tibet Online
Auteur: Wu Jianying, Luo Hui