Experts tibétains : La médecine tibétaine est originaire de la période Bön du Tibet

Temps: 27.04.2017, 09:49 Source:China Tibet Online

Dhondrup, directeur de l’institut de recherche de la médecine tibétaine, a dit le 15 avril que la concurrence entre l'Inde et la Chine pour « inscrire » à l’UNESCO la médecine tibétaine signifie que certains croient que la médecine tibétaine est originaire de l'Inde, mais dès la période de Shangshung (Autour du 19e siècle, le plateau couvert de neige du Tibet avait déjà formé la culture Shangshung, et l’écriture Shangshung avait fait son apparitio), la religion indigène Bön du Tibet avait apparu, et des documents dans l’écriture Shangshung décrivent le développement de la médecine tibétaine.

Avec un poids total de 5 tonnes, la version en pierre des « Quatre classiques médicaux » a été dévoilée au monde. Il est rapporté que la sculpture des « Quatre classiques médicaux » est le premier exemplaire dans l'histoire de la médecine tibétaine et l'histoire culturelle tibétaine.

Durant la période de Shangshung, Tenpa Shinra Mewuche, qui a fondé la religion Bön, a écrit « Vingt et un mille remèdes », « Quatre collections de mannane », et il a jeté les bases pour le développement de la médecine tibétaine.

Dhondrup dit qu’il existe des registres de la littérature médecine tibétaine qui date de 3800 ans. Lors du règne du 28e roi de la Dynastie du Tubo Lhatotori Nyantsen, il y avait déjà un système de médecin, et Thongje Tajejian était le premier médecin de la médecine tibétaine. En 584 de notre ère, le 31e roi Dari Nyens était compétent dans la médecine tibétaine, et il a réalisé des opérations de chirurgie de la cataracte. En 763 de notre ère, le médecin tibétain Yuthok Nyingma Yonten Gonpo a dûment fondé la première institution de médecine tibétaine de la période de Tubo, l’hôpital de médecine tibétaine de Milin, et a créé un système de diplômes de médecine tibétaine, et il a écrit les livres les plus célèbres de l'histoire de la médecine tibétaine, les « Quatre classiques médicaux. »

Dès le 13e siècle, la médecine tibétaine a connu un développement sans précédent, et de nombreux maîtres, livres et même écoles académiques médicaux sont apparus.

Selon « Indian Express », le 12 avril, à la fin de mars de cette année, l'Inde a officiellement demandé à ce que la médecine tibétaine soit incluse dans le patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO. Dhondrup dit que le plateau tibétain est le berceau de la médecine tibétaine, et les documents historiques prouvent que le développement de la religion Bön précède l'introduction du bouddhisme de l’Inde, et donc la médecine tibétaine ne peut pas s’être développée après l'introduction du bouddhisme de l'Inde. Ce point de vue rejette l'argument que la médecine tibétaine est originaire de l'Inde.

Depuis 2013, le Tibet prépare les travaux d’inscription de la médecine tibétaine sur la liste du patrimoine culturel immatériel humain des Nations Unies, et son texte de déclaration et les informations vidéo ont été soumis au ministère chinois de la Culture.

Source: China News
Traduit par China Tibet Online
(Rédactrice: Caroline)