Lhassa

Le nombre d’héritiers de la médecine chinoise dans les régions tibétaines a atteint 72

Temps: 17.04.2017, 10:03 Source:China Tibet Online

20 praticiens de l'industrie de la médecine tibétaine ont été décerné le « certificat d'apprentissage » le 10 avril à Lhassa, devenant le cinquième groupe des héritiers des travaux d'héritage académique des experts en ancienne médecine chinoise. Jusqu'à présent, le nombre d’héritiers des travaux d'héritage académique de la médecine chinoise dans les des régions tibétaines a atteint 72.

En 1990, le ministère de la Santé et l'Administration nationale de la médecine traditionnelle chinoise ont lancé conjointement le projet d'héritage académique des experts en ancienne médecine chinoise. Les héritiers de la médecine chinoise au Tibet et dans les régions tibétaines doivent suivre apprentissage auprès d’un ancien expert en médecine tibétaine pendant trois ans, pour comprendre et maîtriser les idées académiques et la technologie clinique de la médecine tibétaine, et ses innovations.

Le nombre d’héritiers de la médecine chinoise dans les régions tibétaines a atteint 72

Hu Xuejun, directeur adjoint de la Commission de la santé et de la planification familiale de la Région autonome du Tibet, a déclaré : « Pour des raisons historiques, de nombreux médecins âgés des zones agricoles et pastorales n’ont pas reçu d'éducation formelle. Il faut donc établir des systèmes pour fournir une accréditation de pratique et d'enseignement aux héritiers, afin qu'ils puissent transmettre leurs compétences traditionnelles. »

Ce lot de 20 héritiers provient entièrement de la première ligne clinique de la médecine tibétaine. Deux d'entre eux ont obtenu un doctorat à l’Université de médecine traditionnelle chinoise de Chengdu, 8 sont titulaires d’une maîtrise, et 1 personne a passé la défense et de l'évaluation de sa thèse de doctorat.

Âgé de 44 ans Tsering Samdrup est l'un des héritiers de ce lot, et il a obtenu son doctorat l'an dernier. « Grâce à l’apprentissage un à un avec le maître, ma technique de soin externe a été grandement améliorée. Après l'obtention de son diplôme, je vais retourner à l’Hopital de la médecine tibétaine de la Région autonome du Tibet, et il va appliquer en pratique les techniques qu’il a apprises, afin d’enseigner au plus d'étudiants possible, » dit Tsering Samdrup.

La médecine tibétaine a 3800 ans d'histoire, et forme avec la médecine traditionnelle chinoise, l’ancienne médecine indienne, et l’ancienne médecine arabe les « quatre médecines traditionnelles du monde ». À l'heure actuelle, 15 thérapies et techniques de la médecine tibétaine ont été inclus dans le patrimoine culturel immatériel national.

Agence de Presse Xinhua
Auteur: Wang Qin'ou
Traduit par China Tibet Online
(Rédactrice: Caroline)