Célébrer le Nouvel An avec de l’encens tibétain

Publié le 2018-02-13 à 11:38  |  China Tibet Online

Des travailleurs fabriquent de l'encens tibétain

En ce moment, le Tibet va célébrer les deux grands festivals de la fête du Printemps et du Nouvel An tibétain, et l’atmosphère de fête est en plein essor. La maison du villageois Lotsang Wangdu du village Thonpa de Lhassa est aussi occupée, et afin de répondre à cette « double fête », il fabrique plus d’encens tibétain. Lotsang Wangdu a commencé à apprendre à fabriquer de l'encens tibétain de son père depuis qu’il a 15 ans, et cela fait 21 ans. Par conséquent, il éprouve un sentiment spécial envers l’encens tibétain. En même temps, l'encens tibétain qu’il fabrique est également devenu célèbre.

Les travailleurs mélangent des matières premières de l'encens tibétain

Lotsang Wangdu n’est pas le seul à faire de l'encens tibétain dans son village de Thonpa, et presque toutes les familles en font aussi. Le canton Thonpa est la première zone de production d'encens tibétain de Nimu, et son histoire date de plus de 1300 ans. Ici, le processus le plus traditionnel de fabrication de l'encens tibétain a été conservé. Cet endroit est aussi la ville natale du créateur de l’écriture tibétaine Thonpa Sambuza, et par conséquent, le village est connu sous le surnom de « lieu d'origine de l’écriture tibétaine, et lieu de production de l'encens tibétain ». En 2008, la technologie de production d'encens tibétain de Thonpa a été incluse dans le deuxième lot des projets nationaux du patrimoine culturel immatériel de la Chine.

De l'encens tibétain en processus de séchage naturel

Des travailleurs sont assis sur le sol et font de l'encens tibétain.

« Tous les médicaments tibétains ne peuvent pas être utilisés pour faire de l'encens tibétain, mais la plupart des matières premières de l'encens tibétain peuvent servir de médicaments tibétains. » Selon M. Mima, chercheur au centre de recherche de l'encens tibétain de Nimu, les matières premières de l’encens tibétain de Nimu comprennent du bois de santal, de l’iris, du cèdre et des dizaines d'épices naturelles et de synthèses d'herbes, mais elles ne comprennent pas d'épices chimiques, et la proportion des ingrédients et des méthodes de traitement sont strictement réglementés.

Une bande d'encens tibétain prête

La zone de démonstration du patrimoine culturel immatériel du comté de Nimu en construction

À l'heure actuelle, plus de 80 % des villageois du canton de Thonpa sont engagés dans la production d'encens tibétains, et ce processus a créé de la richesse matérielle pour la population locale. En 2017, 280 agriculteurs du canton de Thonpa dépendent principalement de la production d'encens tibétain, et leur revenu annuel dépasse 10 000 yuans.

Source: China News
Auteur: Wang Lilin
Traduit par China Tibet Online
(Rédactrice: Caroline)