Le thé marron du wato

Publié le 2017-11-06 à 10:28  |  China Tibet Online

Au début de juillet 2016, la préfecture autonome tibétaine de Garze a inauguré sa meilleure saison de l'année. Le long de la route provinciale 303, tout le chemin en direction nord menant au comté de Chaggo, on peut voir partout des groupes d'arbres verts. Cet arbre est appelé « wato » par les habitants locaux, mais son nom scientifique est le Bégonia alpin aux feuilles changeantes ; il ne pousse qu’à une altitude de 3 000 mètres à 3 600 mètres sur le haut plateau. Il y a de nombreuses années, ce n'était qu’un arbre sauvage local, mais maintenant, le « wato » a été transformé en un « thé marron du pays des neiges ». Ce thé marron est fait par un processus combinant les traditions et la technologie moderne de traitement des feuilles et des bourgeons du wato, créant une boisson naturelle raffinée qui a des effets magiques sur la pression artérielle, la glycémie, et le cholestérol.

La récolte du thé est en train de changer tranquillement la vie de plus de 2 000 Tibétains à Kham. À 7 heures du matin, Jiaowu Dolma, un tibétain de 64 ans, et sa femme Lotsang marchent sur la route du thé. Grâce à la vente de thé, lui et sa femme ont pu sauver de l’argent pour la première fois en quelques décennies. « On vend pour 120 yuan pour une livre, donc moi et mon mari pouvons obtenir 10 000 yuans en un mois. Auparavant, quand nous étions des agriculteurs dans les montagnes, nous ne pouvions même pas gagner 2000 yuans en une année.

Il y a plus de 2 000 ménages dans les environs du comté de Chaggo comme Jiaowu Dolma. Les homologues du groupe de travail dirigeant du programme d’aide de la région de Jinjiang soutiennent le comté de Chaggo dans la réalisation du projet de développement industriel du thé marron du wado, changeant la vie des agriculteurs ordinaires locaux.

Après la reprise du projet par la deuxième équipe d'aide au Tibet de la région de Jinjiang, plus de 10 entreprises ont été invitées à visiter le comté de Chaggo, et une société de marketing a été spécialement mise en place. « Dans la période d'essai, les ventes mensuelles des trois magasins ont atteint 120 000 yuans, ce qui va au-delà de nos attentes. » La personne responsable de la société du thé marron du pays des neiges du comté de Chaggo, Lei Min, ajoute qu’il s’agit de la première fois que le thé marron est vendu sur une plate-forme d'affaires en ligne, réalisant l’intégration du marketing en ligne et hors ligne.

Aujourd'hui, les Tibétains qui vivent de la récolte des feuilles ne se limitent aux habitants de Chaggo. À Kangding, Dawu, Litang ... Partout où le wado pousse les gens créé des entreprises d’exploitation du thé.

Rédigé et traduit par China Tibet Online
(Rédactrice: Caroline)