Le Tibet et les régions tibétaines : La vie du peuple a été considérablement améliorée

Publié le 2017-10-24 à 11:25  |  China Tibet Online

Au cours des cinq dernières années, le gouvernement central a fait de l’amélioration des moyens de vie de la population le point de départ et le point d’appui du développement économique et social du Tibet et des quatre régions tibétaines, continuant d'accroître le soutien politique et financier.

De 2012 à 2016, le PIB de la région autonome du Tibet a augmenté de plus de 10 milliards par an,  atteignant 115,07 milliards de yuans en 2016 ; en fonction de prix comparables, cela représente une augmentation de 51,7 % par rapport à 2012, soit une croissance annuelle moyenne de 11 %. Le PIB par habitant a dépassé les 5 000 dollars américains, et conformément aux normes de la Banque mondiale, cela correspond à la catégorie du revenu intermédiaire. Le PIB de la région du Tibet et des quatre régions tibétaines du Yunnan, Sichuan, Gansu et Qinghai est passé de 40,135 milliards de yuans, 11,36 milliards de yuans, 13,647 milliards de yuans et 90,647 milliards de yuans à 54,086 milliards de yuans, 18,058 milliards de yuans, 18,59 milliards de yuans et 91,292 milliards de yuans.

À l'heure actuelle, le Tibet a entièrement étendu la politique d'éducation gratuite sur 15 ans du préscolaire au lycée, incluant les frais de repas, de logement et d'apprentissage. Les étudiants en 2016 ont été subventionnés à hauteur de 3240 yuans par personne, c’est le plus haut niveau d'éducation gratuite dans tout le pays. À partir du printemps 2016, les zones tibétaines du Sichuan, du Gansu et du Qinghai ont entièrement mis en œuvre la politique d'éducation gratuite sur 15 ans de la maternelle au lycée, alors que la province du Yunnan a mis en œuvre la politique d'éducation gratuite sur 14 ans. Le Sichuan a recruté au total 50 000 étudiants tibétains pour son programme d'éducation gratuite (dont plus de 87 % sont des enfants des agriculteurs et des bergers), alors que le taux d'emploi initial des nouveaux diplômés a atteint 98,8 %. Dans les régions tibétaines de la province du Yunnan, la période d'éducation par habitant est passée de 6,4 ans en 2010 à 7,4 ans à la fin de 2015.

Le taux de couverture des hôpitaux et des établissements médicaux dans les villes et les cantons du Tibet atteint 89 % et 36 %, respectivement, et le taux de prestation hospitalière pour les femmes enceintes est de 99 %, une augmentation de 37 points de pourcentage par rapport à 2011. En novembre 2015, le comté de Sêrxü de la préfecture de Garze au Sichuan a mené à bien les travaux pilote de prévention et de contrôle globaux des maladies hydatiques. À partir de 2016, pendant cinq années consécutives, le gouvernement central transfert chaque année 20 millions de yuans spécifiquement pour la prévention et le contrôle globaux des maladies hydatiques dans le comté de Sêrxü. À l'heure actuelle, les travaux de prévention et de contrôle globaux ont donné des résultats significatifs. En mars 2017, les travaux de prévention et de contrôle globaux des maladies hydatiques se sont étendus à la région autonome du Tibet, aux régions tibétaines du Sichuan et au comté de Golog du Qinghai, et à la préfecture de Yushu.

Au début du « 12e plan quinquennal » (2011-2015), la région comptait un total de 1,17 millions de pauvres, et à la fin de 2016, le nombre de pauvres avait diminué de 710 000 personnes. Dans les zones rurales des régions tibétaines du Sichuan, à la fin de 2012, il y avait 354 000 pauvres, mais en 2016, le nombre était de 210 000 pauvres. Dans les régions tibétaines du Yunnan, depuis 2012, 3,632 milliards de yuans ont été investis dans des fonds de lutte contre la pauvreté, réduisant la population pauvre de 102 600 personnes. Depuis le 18e Congrès national, la province de Gansu a réduit la pauvreté de 159 400 personnes, et la couverture de la pauvreté a diminué de 30,35 points de pourcentage, et s’élève actuellement à 6,4%. Le Qinghai soutient le développement des industries caractéristiques pour les 90 400 pauvres des régions tibétaines, avec la construction de 5 parcs industriels de démonstration de lutte contre la pauvreté, aidant à sortir 50 400 personnes de la pauvreté.

Traduit par China Tibet Online
(Rédactrice: Caroline)