Les représentants du Tibet au 19e Congrès national du PCC mettent l'accent sur la réduction de la pauvreté ciblée

Publié le 2017-10-24 à 11:14  |  China Tibet Online

Selon le rapport du 19e Congrès national du PCC, il faut gagner fermement la lutte contre la pauvreté, et faire en sorte que d’ici à 2020, les pauvres des zones rurales en Chine parviennent à réduire la pauvreté, et les comtés pauvres doivent tous se débarrasser de leur titre.

Selon les statistiques, depuis la mise en œuvre du travail de réduction de la pauvreté ciblée, le Tibet a sorti de la pauvreté 147 000 pauvres. Lhatso, représentant du comté de Jomda, et Nyima Shiqu, représentant du comté de Namling, et les autres représentants, ces dernières années, ont fait beaucoup d’efforts de réduction de la pauvreté, et les ménages pauvres dans le village ont diminués, et le nombre de familles riches a augmenté, et les villageois sont reconnaissants au PCC pour sa bonne politique.

Nyima Shiqu dit que maintenant, il existe de nombreux types de subventions, avec des normes strictes quant à qui bénéficie de quelle politique. Afin de clarifier la politique aux villageois, il rassemble souvent tout le monde ensemble et explique les politiques avec une présentation PowerPoint. « Les familles pauvres restantes sont surtout des gens malades et vieux, et des gens incapables de travailler. Heureusement, il y a la sécurité sociale, et le village va essayer de les aider. »

Les deux représentants ont également déclaré qu’il est nécessaire d'aider les pauvres, mais aussi d’aider l’initiative et la créativité, afin de mobiliser pleinement l'enthousiasme des ménages pauvres à sortir de la pauvreté par l’initiative et créativité, afin de créer de leurs propres mains une vie heureuse.

En tant que seules régions contiguës frappées par la pauvreté au niveau provincial, le Tibet compte 442 000 pauvres, et il est difficile de s'attaquer aux difficultés. Penpa Tashi, le secrétaire du Parti du comté de Xaitongmoin, a déclaré : pour affronter cette dure bataille de la lutte contre la pauvreté, la clé est la « précision ». Il faut visiter les familles du comté de Xaitongmoin, et sur la base des dossiers de législation, il faut faire des efforts pour appliquer la politique de lutte à la pauvreté.

Penpa Tashi considère comme très importante la réduction de la pauvreté par l'industrie. Il prévoit demander 380 millions de yuans de fonds pour réaliser l'expansion de l’industrie d’élevage du compté dans un but de réduction de la pauvreté, afin de construire un parc de l'industrie de l'élevage de poulet tibétain incluant l'élevage, la production, la recherche scientifique et les ventes, et on s'attend à être en mesure de permettre à 450 familles de 1937 personnes enregistrées dans le programme de lutte à la pauvreté d’atteindre un revenu annuel par habitant de plus de 3700 yuans. En outre, le comté de Xaitongmoin réaliser aussi la construction d’une base de plantation d'herbes et d’une base de plantation de champignons comestibles.

Selon Penpa Tashi, dans le comté de Xaitongmoin, au cours de la période du « 13e plan quinquennal » (2016-2020), la délocalisation de 1707 familles de 6934 personnes sera facilitée pour la politique de lutte contre la pauvreté. À l'heure actuelle, 832 familles de 3534 personnes dans le comté ont déjà satisfait aux conditions d'hébergement.

Source: Tibet Daily
Traduit par China Tibet Online
(Rédactrice: Caroline)