Les Tibétains attendent une vie meilleure qu’apportera le 19e Congrès national du PCC

Publié le 2017-10-23 à 09:56  |  China Tibet Online

Le 19e Congrès national du Parti communiste chinois s'est tenu à Beijing, en Chine. Durant la cérémonie d'ouverture, le président d’État Xi Jinping a dit « il ne faut pas oublier son engagement initial, il faut garder à l'esprit sa mission ». Ces quelques mots ont été diffusés à la télévision, sur l’internet, sur les ondes radio et se sont propagés à travers la Chine. Son discours important de près de trois heures et demie a inspiré avec chaleur le cœur des masses de 6,2 millions de Tibétains.

Le matin du 18 octobre, dans le Comité du village Tashi de la ville de Lhoka de la région autonome du Tibet, les agriculteurs et les bergers membres du comité du village ont revêtu leurs costumes de fête pour regarder l'ouverture du 19e Congrès. Le villageois Yangkyi a déclaré: « Notre village a changé aujourd'hui grâce aux bonnes politiques d’aide au peuple du pays, nous devons suivre le Parti communiste chinois. »

À la télévision, la cérémonie d'ouverture du 19e Congrès est terminée, mais l'image est toujours fixée sur CCTV 1, qui rejoue les merveilleux extraits du discours de Xi Jinping.

À côté de la télévision, les personnes âgées tibétaines de Dawu de la Préfecture autonome tibétaine de Garze boivent encore du thé et discutent du rapport du président. Ils sont assis en cercle et discutent vivement. Gui Lian, 59 ans, dit avec enthousiasme : « Ayant écouté le rapport du Président, je me sens très excitée, car la politique est meilleure, et les jours de notre peuple vont de mieux en mieux. »

Dans la nouvelle ville de Waka du comté de Dêrong de Garze, le ciel est bleu, et le soleil chaud de la vallée se propage sur la ville frontalière nouvellement reconstruite. En 2013, le tremblement de terre a frappé le village Acheng, ainsi que Yeshe et les villageois, qui regardent ensemble l'ouverture du 19e Congrès national. « Le rapport du président au Congrès national est non seulement la direction future du développement du pays, c’est aussi la nouvelle direction de notre bonne vie.

Ma fille aînée a deux ans, elle est née après le tremblement de terre, et cette année s’est ajouté un petit fils. Je crois que demain sera encore meilleur, et ils se développeront sainement! » dit Yeshe en riant.

Le Bouddha vivant Rangjung du temple Laiyuan du Yunnan a déclaré dans une interview: « Aujourd'hui est une journée de célébration nationale. Au cours des dernières années, sous la direction du Parti et du gouvernement, le développement des groupes religieux fut harmonieux, et je crois qu'après la convocation du 19e Congrès national, la communauté religieuse ira de mieux en mieux! »

Dans la maison de Gyatso, située dans le canton Jolha du comté de Nangqên, sur les rives de la rivière Lancang, dans la préfecture de Yushu au Qinghai, la famille s’est depuis longtemps rassemblée autour de la télévision. Les villageois regardent et discutent des revenus qui ont augmenté cette année; leur sentiment est que le village a subi d'énormes changements grâce à la politique de réduction de la pauvreté ciblée. « Je crois qu'après le 19e Congrès, notre village ira de mieux en mieux. »

Auteur: Zhao Zhao
Rédigé et traduit par China Tibet Online
(Rédactrice: Caroline)