Lhassa

Quel est le rôle au Tibet dans l'initiative « Ceinture et Route »? (Ⅱ)

Temps: 19.06.2017, 14:52 Source:China Tibet Online

Qu'est-ce que le Tibet va faire?

Premièrement, il faut promouvoir vigoureusement le développement du commerce frontalier.

Le département du commerce du Tibet va promouvoir davantage le développement du commerce frontalier, renforcer la formation des entités commerciales de commerce frontalier, soutenir le renforcement des capacités des petites entreprises de commerce frontalier et la construction de coopération et d'aide mutuelle du commerce transfrontalier. À l'avenir, le Tibet renforcera la compétitivité de nouveaux avantages dans le commerce extérieur de la région, cultivera des entreprises de services intégrés du commerce extérieur, et faire des efforts visant à promouvoir le bon fonctionnement du commerce.

Deuxièmement, il faut renforcer l'interconnexion des infrastructures.

Wang Ping a déclaré qu’il faut renforcer les constructions des ports, promouvoir l'expansion du port ouvert de Gyirong, rétablir scientifiquement les fonctions du canal de chargement du port Zham, et promouvoir la facilitation du commerce des marchandises. Avec l'appui du ministère du Commerce et d'autres ministères, le Tibet soutient la construction de routes, de ponts, de postes frontaliers et d'autres infrastructures avec le Népal, et discuter avec le Népal de la mise en œuvre des projets de coopération de trains, de réseaux électriques, de communications et d'autres, afin de promouvoir la liaison d’un canal efficace avec le Népal. En même temps, le Tibet continuera d'améliorer les infrastructures de postes frontaliers et de zone commerciale, en particulier pour promouvoir la construction du commerce transfrontalier et de marché frontalier.

Troisièmement, il faut prendre des mesures pour promouvoir le développement du commerce extérieur.

Le département du commerce du développement du commerce électronique transfrontalier guide et promeut l'innovation du modèle commercial. Il faut faire la promotion de l’opération de normalisation du projet du « Train d’Asie du Sud » du Guangdong-Tibet, selon l’analyse de Wang Ping, depuis son ouverture en décembre 2016, 150 millions de yuans de marchandises ont été expédiés par le « Train d’Asie du Sud ».

Quatrièmement, il faut développer la coopération internationale sur les capacités industrielles.

Selon les rapports, le Tibet développe activement le domaine agricole, de fabrication, de transport aérien et d’autres domaines de production internationale et de fabrication de matériel, et il faut promouvoir le développement commun, les avantages mutuels et gagnant-gagnant avec le Népal et d'autres pays voisins. En même temps, il faut améliorer le développement des niveaux de développement économique et technologique de Lhassa, Chamdo et d'autres zones, afin de promouvoir les investissements étrangers de haute qualité dans le développement industriel.

À l'heure actuelle, le « Parc industriel de l’Amitié Chine-Népal », le « Parc de l'industrie culturelle Chine-Népal » et un certain nombre de projets de coopération économique et commerciale clés ont été lancés.

Cinquièmement, il faut approfondir l'amitié entre la Chine et les pays voisins.

Dans la construction de « Ceinture et Route », il faut faire des efforts visant à promouvoir les liens entre les personnes de notre région, accélérer la mise en œuvre des mesures d'aide annoncées par le gouvernement chinois, pousser en avant la construction d'écoles dans la région montagneuse du nord du Népal, organiser et mettre en œuvre la reconstruction de deux écoles secondaires au Népal. En même temps, il faut fournir plus d’aide de production et matérielle aux zones dans le nord du Népal, afin de soutenir l’accélération du processus de reconstruction locale. Il faut réaliser des projets de coopération plus pratiques au Népal et dans d’autres pays dans le domaine des moyens de subsistance du peuple, afin d’approfondir l'amitié traditionnelle bilatérale.

Sixièmement, il faut promouvoir la coopération internationale sur les capacités industrielles.

Selon l’analyse de Wang Ping, à l'étape suivante, notre région doit faire bon usage de la plate-forme de coopération et de consultation au niveau national et avec l’étranger, il faut renforcer la coordination et la communication des différents niveaux de gouvernement du Népal et des pays voisins, il faut renforcer la liaison des stratégies ou des plans de développement.

Notre région va renforcer le soutien financier avec l’extérieur, guider des entreprises à se joindre à la Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures, au Fonds de la Route de la soie et d'autres fonds, afin d’améliorer la compétitivité de l’économie ouverte de notre région. Il faut renforcer la coordination pour communiquer avec les pays voisins, faire activement la promotion du règlement transfrontalier avec le RMB des entreprises.

Source: Tibetqingke
Traduit par China Tibet Online
(Rédactrice: Caroline)