Le Tibet promeut le développement de l'économie privée

Temps: 08.06.2017, 09:47 Source:China Tibet Online

Récemment, le Tibet a convoqué la deuxième conférence de développement économique privée à Lhassa, afin de résumer le travail réalisé depuis 2011 et d’étudier et de planifier le travail du développement économique non-public dans la période future.

Wu Yingjie, un des dirigeants du Tibet, a assisté à la conférence et a prononcé un discours. Il a dit: l'économie privée est une base importante du développement économique et social, c’est la puissance économique la plus dynamique. Ces dernières années, la Chine met de plus en plus d'accent sur le développement économique privé, et l’économie privée du Tibet s’est améliorée de manière significative, à la fois en quantité et en échelle, en qualité et en efficacité. Au cours des prochaines années, le Tibet doit se conformer au rôle de direction du gouvernement et au rôle d’indépendance des compagnies, afin d’adhérer à étendre et à améliorer la quantité et la qualité ainsi qu'à associer la transformation et la promotion, d’adhérer à la mise en œuvre des politiques et des services d'optimisation combinée, et à faire des efforts visant à élargir l'accès aux marchés, à améliorer la compétitivité du noyau, à promouvoir l'innovation nationale et l'esprit d'entreprise du peuple.

Tout d'abord, nous devons mettre en œuvre vigoureusement les projets de développement intensif, faire des efforts visant à promouvoir l'expansion économique privée. Il faut se concentrer sur le développement de l'industrie des boissons alimentaires vertes du haut plateau, la médecine tibétaine, l’artisanat ethnique, le tourisme culturel et d'autres industries avec des avantages locaux et l'énergie propre, les produits biopharmaceutiques, la haute technologie et d'autres industries émergentes.

Deuxièmement, nous devons mettre en œuvre vigoureusement les projets de transformation innovants, pour continuer à améliorer la compétitivité du marché de l'économie privée. Il faut guider la production d'orge, l’engraissement des yaks et d'autres caractéristiques d'agriculture et d'élevage et la mise en œuvre du développement des marques des nouvelles énergies, du tourisme et des domaines culturels.

Troisièmement, nous devons mettre en œuvre vigoureusement le projet de soutien politique, et faire des efforts visant à soutenir la prospérité de l'économie privée. Il faut adhérer aux normes nationales ou étrangères, pour les entreprises privées comme pour celles appartenant à l'État, réduire efficacement le seuil d'accès, favoriser l’assouplissement des investissements, créer un environnement concurrentiel équitable, améliorer l'efficacité administrative, accélérer la réforme du système commercial, et faire des incitations fiscales proactives.

Quatrièmement, nous devons appliquer énergiquement les projets des services de financement. Il faut renforcer le guidage des ressources financières, en outre normaliser les services intermédiaires, élargir les canaux de financement, faire un maximum d'efforts pour résoudre les lacunes actuelles dans notre région auxquelles les entreprises privées sont confrontées.

Cinquièmement, nous devons mettre en œuvre avec vigueur les projets d'investissement, afin d’ajouter de la vitalité au développement de l'économie privée. Il faut utiliser pleinement les ressources et les politiques préférentielles du Tibet, et attirer davantage des investissements des entreprises.

Sixièmement, nous devons mettre en œuvre vigoureusement le projet national de l'esprit d'entreprise. Il faut soutenir et encourager les gens à créer leur propre entreprise, encourager les diplômés des collèges à créer leur propre entreprise dans leur ville natale, et stimuler la passion de l'entrepreneuriat national.

Septièmement, nous devons renforcer la formation du personnel et la construction économique privée .

Huitièmement, il faut réglementer le comportement et l'inspection de l'application des lois, afin d’assurer la protection du droit des affaires normales.

Wu Yingjie espère que les ministères concernés vont œuvrer pour l'innovation des mécanismes tout en remplissant leurs fonctions.

Il espère que les entrepreneurs privés vont gérer correctement l'activité de production améliorée et promouvoir les relations entre l'efficacité et l'amélioration des avantages sociaux des entreprises et les revenus des éleveurs et des paysans.

La réunion était présidée par le président de la Région autonome du Tibet Che Dhalha, et d'autres personnes responsables concernés ont participé à la réunion.

Source: China Tibet Online
Traduit par China Tibet Online
(Rédactrice: Caroline)