Les États-Unis ont annulé deux sources de fonds pour le Dalaï-Lama

Temps: 07.06.2017, 10:33 Source:China Tibet Online

Selon le Globe Daily, les États-Unis ont annulé les subventions de « Tibet Fund » et « Ngwang Choephel Fellows » dans le budget de l'exercice 2018. Selon le quotidien, ces deux projets « du gouvernement des États-Unis visent essentiellement à former des éléments séparatistes tibétains, à séparer le Tibet de la Chine, ainsi que la mise en œuvre et le maintien des intérêts américains. » Après l’annulation de ces deux subventions, une estimation prudente estime qu’en 2018, le Congrès américain fournira 7 millions $ de moins en subventions au Dalaï-Lama.

Selon les nouvelles du réseau chinois Deutsche Welle, un haut fonctionnaire du gouvernement du Tibet en exil a dit que le Dalaï-Lama était censé visiter les États-Unis en avril de cette année, mais le voyage a été reporté. Lors de l’élection de Trump comme président des États-Unis, le Dalaï-Lama et son entourage ont envoyé des signaux selon lesquels Trump disant devoir rencontrer le Dalaï-Lama . Mais le fonctionnaire a ajouté que le bureau du Dalaï-Lama n'a eu aucun contact mutuel pour organiser une réunion d'affaires avec Trump.

Selon les analystes, des forces du Congrès des États-Unis qui soutiennent les « séparatistes tibétains » et certaines soi-disant « organisations de défense des droits de l'homme » ont mené des pressions fréquentes et ont appelé Trump à soutenir la cause « séparatiste tibétain ». Mais depuis son entrée en fonction jusqu'à présent, Trump n'a pas émis son opinion sur les affaires tibétaines.
Selon les nouvelles du réseau chinois Deutsche Welle, après son entrée en fonction, Trump n’a cessé de montrer des signes amicaux envers la Chine, et il est peu susceptible que le Dalaï-Lama soit invité à la Maison Blanche dans un avenir proche.

Source: China Tibet Online
Traduit par China Tibet Online
(Rédactrice: Caroline)