Texte intégral : Rapport sur l'exécution du plan de développement économique et social en 2017 et sur le projet de plan pour 2018 (18)

Publié le 2018-03-26 à 11:50  |  French.china.org.cn

Troisièmement, promouvoir le développement de la ceinture économique du fleuve Changjiang en insistant sur l'environnement et le développement vert.Il faut faire avancer de manière substantielle et simultanée la dépollution des eaux, la reconstitution des écosystèmes aquatiques et la protection des ressources hydriques, tout en menant à bonne fin des actions contre la pollution chimique, les débarcadères illégaux et l'extraction illégale de sable. On procédera à l'aménagement synergique des affluents essentiels. Il faut renforcer le système de contrôle et d'alerte sur la qualité de l'eau de la section transversale, le système decompensation écologique en zone de bassin et le système de gestion par liste négative ; lancer de gros projets de restaurationdes écosystèmes et de protection de l'environnement ; renforcer la reconstitution des écosystèmes des forêts et des zones humides et la protection de la biodiversité aquatique. En même temps,un moratoire sur la pêche sera imposé dans la zone de protectiondela faune aquatiquedu bassin du Changjiang, et des projets modèles et pilotes de développement vert seront mis sur pied. Il faut promouvoir le transport direct mer-rivière et améliorer les systèmes de transport direct multimodal ; les goulots du réseau ferroviaire seront éliminés et les travaux des tronçons autoroutiers jusqu'ici laissés en suspens seront repris à bon terme.

Quatrièmement, œuvrer à la construction de la grande région de la baie Guangdong-Hong Kong-Macao. Un programme de développement sera élaboré et mis à exécution. Dans le même but, il faut mettre en place des mécanismes de coordination, réaliser l'interconnexion et l'intercommunication des infrastructures, créer un réseau-espace reposant sur des axes et des pôles de croissance, construire des centres d'innovation technoscientifique de niveau international et un système d'industries modernes compétitives sur le plan international, renouveler les modes de dédouanement pour augmenter l'efficacité, et bâtir un milieu de vie de qualité où il fait bon vivre, travailler et voyager. Il convient de contribuer davantage à la mise en valeur et l'ouverture de Qianhai, Nansha et Hengqin, en faisant jouer à ces trois plateformes leur rôle de pionnier, de rayonnement et d'entraînement dans la construction de la région de la Grande Baie.

Cinquièmement, promouvoir la nouvelle urbanisation centrée sur l'être humain. Le projet consistant à accorder le statut citadin à 100 millions de résidents devra avancer rapidement ; les conditions de résidence permanente en ville seront assouplies, accompagnées de l'approfondissement de la politique d'équilibre qui prend en compte les facteurs "homme-terre-capital" ; la délivrance de la carte de résidence devra être assurée ; et les régions idoines seront encouragées à étendre la sphère desservices publics à l'égard des titulaires de la carte de résidence et à élever leurs critères de services. Il faut parachever les mécanismes de cession payante par libre consentement des droits d'exploitation forfaitaire des terres cultivées et de partage des gains collectifs dont disposent les paysans installés en permanence en ville, et un mécanisme permettant au détenteur d'un terrain rural réservé à l'habitat individuel de le retourner contre une compensation en espèces sera envisagé. Le programme d'aménagement des conurbations de bonne qualité sera mis à exécution sur une grande échelle ; le projet visant à relier par un réseau les villes petites, moyennes et grandes se poursuivra ; il faut assurer le développement sain des villes ordinaires (districts reconvertis en municipalités), des petites villes et des bourgades aux caractéristiques spéciales. Il faut accélérer la construction de systèmes d'évacuation des eaux et de prévention contre les inondations ainsi que des galeries techniques dans les agglomérations urbaines, et développer énergiquement les villes vertes, les villes-éponges les villes intelligentes, les villes-jardins et les villes à visage humain et culturel.

VII) Mettre en valeur le rôle efficace de la consommation et de l'investissement. Il faut accroître la consommation des ménages et stimuler l'investissementefficace, de manière à créer uncercle vertueux entre une offre bien structurée et une demande globale en hausse adaptée.

Premièrement, parfaire les mécanismes favorables à la consommation. Les Dix actions en faveur de la consommation seront poursuivies ; les différents acteurs de la société seront incités à entrer dans les domaines tels que l'éducation, la culture, le sport, la santé et les services au troisième âge ; nous promouvrons le développement intégré d'Internet avec les services domestiques et médicaux,la distribution express et les services aux personnes âgées. Un plus grand effort sera déployé pour stimuler l'essor du secteur de la santé, et un système d'offre de services de qualité au troisième âge sera mis sur pied. Quant aux services domestiques, une action sera menée pour élargir leur couverture, améliorer leur qualité et former davantage de professionnels.

Deuxièmement,renforcer les nouveaux pôles de croissance de la consommation. Il faut favoriser les véhicules à énergies nouvelles, et les administrations locales seront encouragées à faciliter l'acquisition et la circulation d'automobiles à énergies nouvelles. Des expériences pilotes d'importation parallèle d'automobiles seront menées sur une plus grande échelle. La consommation de produits verts à bas carbone, économes en énergie et respectueux de l'environnement seradavantage encouragée et mieux canalisée. Il faut accroître la consommation informatique de type nouveau comme l'électroménager intelligent et l'habitronique,et stimuler les créneaux de pointe tels que la domotique, les commandes personnalisées à distance, le partage d'expériences, etc. Il faut promouvoir la consommation numérique en stimulant l'intégration du commerce en ligne et du commerce réel. Pour le tourisme, le plan d'action visant à améliorer la qualité de l'accueil des touristes étrangers sera mis à exécution, le système de congés payés sera mieux appliqué, les tarifs des billets d'entrée dans les sites touristiques publics très fréquentés seront revus à la baisse, et la qualité du tourisme sera élevée. De plus, le tourisme panrégional sera développé énergiquement ; etl'économie des croisières, encouragée.

Troisièmement, optimiser l'environnement de la consommation.Il faut réglementer et guider l'essor ordonné des nouveaux modes de consommation comme le vélopartage et lever l'interdiction d'accès au marché local des véhicules d'occasion en provenance d'autres régions. Nous promouvrons l'uniformisation des chaînes de production, des normes et de la qualité des produits exportés et des produits destinés au marché domestique, ainsi que la transmission et l'expansion des marques classiques chinoises. Des mécanismes visant à inviter les consommateurs à participer à l'établissement des normes seront mis en place. De surcroît, un système de traçabilité pour les produits essentiels devra être introduit au plus vite ; il faut sévir contre les violations des droits et règlements de consommation dans les secteurs et domaines importants, renforcer le contrôle du marché et lancer des opérations conjointes intersectorielles et transrégionales pour combattre les contrefaçons ; une campagne générale en faveur de la consommation fiable sera lancée.

Quatrièmement, optimiser la structure des investissements dans les domaines clés. Il convient de continuer à faire valoir le rôle de guide des investissements gouvernementaux. Les finances centrales accorderont ainsi une enveloppe de 537,6 milliards de yuans (+ 30 milliards de yuans par rapport à l'année précédente) pour soutenir davantage le sannong, le développement par l'innovation, la protection de l'environnement, l'amélioration du bien-être de la population et le renforcement de la sécurité nationale ; il s'agit plutôt de la construction des réseaux d'infrastructures comme les ouvrages hydrauliques, les réseaux électriques, informatiques et logistiques, les canalisations, ainsi que les transports ferroviaire, routier, fluvial et aérien. Il faut travailler activement à la promulgation des règlements sur les investissements gouvernementaux. Il importe de renforcer l'exécution des mesures politiques visant à promouvoir les investissements privés, en créant un climat sûr, transparent et équitable en leur faveur et en les encourageant à entrer dansles secteurs du pétrole, du gaz naturel et des télécommunications. Le partenariat public-privé (PPP) doit se développer et se diffuser de façon ordonnée en suivant les règles en vigueur, et impliquer davantage de capitaux privés ; il faut mobiliser par de multiples moyens tous les biens disponibles et récupérerles fonds en les utilisant de façon ciblée pour combler les failles de l'économie et renforcer les maillons faibles, de manière à permettre à l'investissement de fonctionner suivant un cercle vertueux. (à suiv