M. Wang Yang mène une recherche à Gannan au Gansu

Publié le 2018-05-25 à 10:11  |  China Tibet Online

Le membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du PCC et le président du Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC), M. Wang Yang, a récemment mené des recherches dans la préfecture autonome tibétaine de Gannan du Gansu. Il a souligné que nous devions utiliser la pensée socialiste à la chinoise de nouvelle ère de Xi Jinping comme un guide, afin de mettre en œuvre consciencieusement la stratégie du PCC pour administrer le Tibet, d’établir fermement les « quatre consciences », d’élever les positions politiques, et de profondément comprendre la particularité et l’importance de faire un bon travail dans les zones tibétaines, de promouvoir vigoureusement l’unité nationale et l’harmonie religieuse, d’approfondir la lutte contre le séparatisme, de faire tous les efforts pour protéger et améliorer les moyens de subsistance des populations, de mettre fin résolument aux derniers bastions de la pauvreté profonde. Des efforts seront faits pour parvenir à un développement économique et social durable et sain et à la paix et à la stabilité à long terme dans les régions tibétaines.

 

La photo montre Wang Yang qui participe à un forum au monastère de Labrang dans le comté de Xiahe, le 22 mai.

Économie sociale
Du 21 au 23 mai, Wang Yang s’est rendu dans les zones rurales et pastorales de Gannan, où il a visité des entreprises, écoles, lieux de culte, afin de comprendre le développement économique et social dans les régions tibétaines et présider une réunion, où il a écouté les conseils des parties concernées. Il a souligné que depuis le 18e Congrès du parti, les régions et départements concernés ont mis consciencieusement en œuvre les décisions prises par le Comité central du Parti et le déploiement du travail dans les régions tibétaines. De nouveaux progrès ont été réalisés dans tous les aspects du travail et la situation sociale globale reste stable. L’unité nationale continue d’être consolidée, les relations religieuses sont plus harmonieuses, l’économie fonctionne régulièrement, l’incidence de la pauvreté a considérablement diminué. Les zones urbaines et rurales tibétaines ont une apparence complètement nouvelle. Ces résultats durement gagnés valent la peine d’être pleinement affirmés.

Politique religieuse

Wang Yang a souligné que l’objectif du travail dans les régions tibétaines est de sauvegarder l’unité de la patrie, de renforcer l’unité nationale, de mettre pleinement en œuvre la politique ethnique du parti, de faire des efforts pour créer une cohabitation et un apprentissage commun parmi les gens de tous les groupes ethniques. Il faut mettre en place des conditions sociales pour le travail en commun et la communication et la promotion des échanges entre tous les groupes ethniques, afin de réunir tous les groupes ethniques dans la grande famille de la nation chinoise. Nous devons adhérer à la ligne directrice de base du parti sur le travail religieux, adhérer à la direction de la religion en Chine, guider activement l’adaptation des religions à la société socialiste. Pour renforcer le leadership du parti sur le travail religieux, il faut guider la communauté religieuse et promouvoir les belles traditions du patriotisme, creuser profondément les enseignements et les leçons qui sont propices à l’harmonie sociale, au progrès de la société, au contenu de la civilisation saine, et au respect conscient des lois et des règlements nationaux, de renforcer efficacement la construction de l’atmosphère pédagogique et la gestion interne des temples, afin de promouvoir le développement sain de la religion.

Pauvreté et écologie

Wang Yang a souligné que la plupart des régions tibétaines sont des régions reculées dans des régions froides avec beaucoup de pauvreté grave. Pour cela, la tâche de se débarrasser de la pauvreté est très difficile. Il faut renforcer le leadership organisationnel, renforcer les responsabilités professionnelles, porter une attention particulière à la mise en œuvre de la politique, consolider les réalisations existantes en matière de réduction de la pauvreté. En même temps, il fait travailler de manière plus ciblée et efficace, mettre en œuvre des politiques précises, et ne pas reculer devant les difficultés. Il faut établir fermement le concept de la richesse écologique, adhérer aux avantages écologiques, d’encourager une écologie qui avantage le peuple et le peuple à soutenir l’écologie, afin de préserver le ciel bleu, l’eau claire et l’air frais au Tibet.

Source: China Tibet Online
Traduit par China Tibet Online
(Rédactrice: Caroline)