Une jeune française apprend la calligraphie tibétaine à Litang

Publié le 2018-04-25 à 11:26  |  China Tibet Online

Une jeune française âgée de 25 ans qui porte le nom Baolin en chinois, est venue dans le comté Litang, de la Préfecture autonome tibétaine de Garze, dans la province du Sichuan, en raison de son admiration pour la culture tibétaine.

Suivant les conseils de son professeur tibétain, Baolin est venue visiter la Base de transmission de la culture ethnique de Zhana. Elle y a trouvé que la calligraphie tibétaine est si belle, qu’elle a décidé de participer à la formation gratuite de la calligraphie ethnique. À partir des techniques fondamentales de la calligraphie, dont la tenue du pinceau, le maniement du pinceau et les gestes de base, Baolin a réalisé des exercices attentivement sur des papiers. Bien qu'elle ne connaisse pas le sens de la langue tibétaine, cela ne l'empêche pas d’avoir une admiration pour le charme artistique de la calligraphie tibétaine. Ce qui lui a fait encore plus plaisir, c'est que le professeur lui a offert une œuvre de calligraphique tibétaine.

Baolin a dit : « c'est génial, ces trois jours à Litang! Plus je reste avec des habitants locaux, plus je ressens leur générosité et leur gentillesse. J'ai vraiment de la chance d’avoir reçu une œuvre de calligraphie tibétaine, je vais pouvoir bien m’exercer plus tard. »

Source: people.cn
Traduit par China Tibet Online
(Rédactrice: Caroline)