Le premier étudiant tibétain au Japon

Publié le 2018-02-26 à 10:40  |  China Tibet Online

Le premier étudiant tibétain qui est allé au Japon pour étudier était le Bouddha vivant tibétain du monastère de Sera, envoyé par le 13e Dalaï-Lama — Tsadrug Ngawang Lozang, qui a étudié d'avril 1911 à janvier 1912, pendant neuf mois.

En été de l'année 1908, le 13e Dalaï-Lama vivait au Mont Wutai, et il se préparait à aller à Beijing pour effectuer un pèlerinage. Noboribetsu Otani, qui avait fait plusieurs expéditions et inspections dans ses voyages en Asie centrale, a été informé de cette nouvelle, et à la fin de juillet de cette année, il a envoyé son frère Daguzun pour rencontrer secrètement le Dalaï-Lama au Mont Wutai, et les deux parties ont conclu un accord pour promouvoir les échanges bouddhistes et envoyer des étudiants à l'étranger. Après, le Japon a envoyé les deux moines Aoki Wenjiao et Dutian pour étudier au Tibet, où ils sont restés au Tibet pendant trois ans et dix ans. Le Dalaï-lama a envoyé le Bouddha vivant Tsadrug Ngawang Lozang du monastère de Sera étudier au Japon.

Tsadrug Ngawang Lozang est né en 1880 dans une famille aristocratique de Denpa à Shigatsé. À l'âge de 5 ans, il est entré dans le monastère de Sera en tant que moine. À l'âge de 6 ans, il a été identifié comme la 68e réincarnation du Bouddha vivant de Ganden Champa Lozang du monastère de Sera. Selon certaines sources, il est appelé « le Bouddha vivant de Tsawagang ». Il avait une intelligence extraordinaire depuis son enfance, mais il se consacrait entièrement à son apprentissage. À l'âge de 21 ans, il a obtenu le plus haut degré du bouddhisme tibétain de « Laramba Gashi ». Après avoir parcouru tout le Tibet, il a appris son histoire, sa littérature, sa poésie, sa médecine, et l’horoscope et d’autres matières, et il a réalisé de profondes réalisations dans la littérature, la poésie et la grammaire tibétaine. Le Bouddha vivant de Tsawagang a également accompagné le 13e Dalaï-Lama quand il est allé à Beijing et d'autres lieux pendant cinq ans, et il a été convoqué par l'empereur Guangxu (1875-1908) avec le Dalaï-Lama.

En avril 1911, le Bouddha vivant de Tsawagang, accompagné de quatre personnes, a gardé le secret sur son identité pendant tout le trajet. Il est entré au Japon par Kyoto. Il a d'abord vécu au temple Nishi Honganji, où il a appris le japonais pendant près de 6 mois, après quoi le Bouddha vivant de Tsawagang a atteint le niveau de conversation de base. Ensuite, le Bouddha vivant de Tsawagang a séjourné dans les villas luxueuses sacrées à Kobe, où il a continué à apprendre. Il a étudié dur, afin de pouvoir lire et écrire le japonais qui contient peu de caractères chinois et se préparer à apprendre l'histoire du bouddhisme japonais.

Source: China Tibet
Auteur: Qin Yongzhang
Traduit par China Tibet Online
(Rédactrice: Caroline)