Nima Tashi, le père de TIC du Tibet

Publié le 2018-01-05 à 11:53  |  China Tibet Online

Nima Tashi, né à Lhassa en juin 1964, a été salué par de nombreux médias comme le « père des TIC du Tibet » et « l'alchimiste de la révolution de l'information du Tibet ». Ses efforts peuvent se résumer en une phrase : réduire la distance entre le Tibet et le monde, faire connaître au monde le Tibet, et permettre au Tibet de connaître le monde.

Le touché de l'ordinateur

Nima Tashi a grandi en lisant des magazines scientifiques et diverses histoires de science-fiction, et il connaît bien cette machine merveilleuse qu’est l’ordinateur, et il veut vraiment comprendre comment celle-ci fonctionne. Plus tard, Nima Tashi a décidé de choisir d’étudier l'informatique à l’Université normale de l’est de Chine.

En 1988, Nima Tashi est devenu enseignant à l'Université du Tibet. Il a utilisé ce qu'il a appris pour développer le premier ensemble de systèmes informatiques de gestion du personnel à l'Université du Tibet.

Nima Tashi dirige l'équipe de recherche pour développer un standard international pour la langue tibétaine

L’écriture tibétaine est écrite de haut en bas, avec une structure bidimensionnelle. Avant l'élaboration des normes pour le codage des caractères tibétains, il était difficile de traiter l'information tibétaine et impossible de les échanger, ce qui sérieusement restreint l'informatisation et la modernisation de la langue tibétaine.

De 1994 à 1997, Nima Tashi a dirigé l'équipe de recherche responsable du développement de la recherche sur les normes internationales pour un « jeu de caractères tibétains codés pour l’échange d'information ». Finalement, sur la base d'une analyse approfondie des lois de la grammaire et de l'écriture tibétaines, il a étudié les technologies d'encodage des autres écritures et il a proposé de manière créative une proposition technique utilisant des caractères tibétains de base et combinés pour former tous les caractères. En juillet 1997, la proposition des normes internationales du « jeu de caractères tibétains codés pour l’échange d'information » a été officiellement confirmée par l'Organisation internationale de normalisation, faisant du tibétain la première langue d’une minorité ethnique de Chine à formuler et compléter une norme internationale de codage.

On peut dire que Nima Tashi est la première personne au Tibet à s’être engagé dans l'apprentissage et l'enseignement de l’informatique à un niveau professionnel. En plus de l'enseignement, il a choisi de développer des logiciels tibétains. Nima Tashi évolue dans le domaine académique depuis trente ans, il a établi une technologie d’information en langue tibétaine et une théorie de base sur la linguistique informatique tibétaine, réalisant des percées dans le domaine des technologies clés du traitement du langage naturel tibétain, comblant une série de lacunes dans la recherche sur la technologie de l'informatisation de la langue tibétaine.

Auteur: Zhao Yue
Source: China Tibet News
Traduit par China Tibet Online
(Rédactrice: Caroline)