Le vignoble catholique du Tibet

Publié le 2017-10-09 à 10:23  |  China Tibet Online

« Ma grand-tante m'a dit, la religion ressemble à une vigne, malgré que la vigne a de nombreuses branches, mais chaque branche enseigne aux gens de faire le bien. » Lu Sheng se tient dans le vignoble du comté Caina de la ville de Lhassa, et dit : c’est ma grand-tante catholique qui m’a enseigné à planter des raisins à Cakalho.

Lu Sheng et son mari Huasheng sont tibétains, et ils croient au catholicisme, vient du village du peuple Naxi surnommé Cakalho, de la ville de Qamdo du Tibet.

Les données montrent que dès le milieu du 18e siècle, des missionnaires français sont venus ici, et ils ont construit ici la seule église catholique de Cakalho du Tibet. Avec la propagation du catholicisme, les missionnaires ont également enseigné à des religieuses locales à cultiver des raisins et à faire du vin.

Il est entendu que le vignoble du couple Huasheng a produit cette année une récolte d’environ 3000 kilos. « Il y a plus de 30 ans, j’ai appris de ma grand-tante comment cultiver des raisins, et maintenant, planter des raisins est une passion, mais aussi une façon de commémorer la mémoire de ma grand-tante. » Lu Sheng dit que sa grand-tante lui a dit : quelle que soit la religion, il faut aider les autres.

« Chaque fois que les villageois locaux viennent chez moi, je leur donne tous du vin. » Lu Sheng dit que certains villageois souffraient de mains et de pieds peu flexibles, et de migraines. Le vin active le sang, et plus tard, elle a donné une bouteille de vin à une villageoise. « J'ai entendu dire qu’elle pouvait travailler maintenant. »

Lors de chaque festival traditionnel du bouddhisme tibétain, les villageois locaux n'oublient pas d’inviter le couple Huasheng pour fêter ensemble. Lu Sheng dit que lors du festival traditionnel du bouddhisme tibétain de cette année, elle est également allée avec les villageois faire un pique-nique dans le parc et faire le tour du temple. « Les fresques des monastères bouddhistes sont magnifiques, et sont très attrayantes pour moi. » Le couple Huasheng donne également des gâteaux aux villageois. L'année dernière, pendant la saison de Noël, ils ont délibérément donné des gâteaux aux villageois locaux qui ont aidé à travailler dans la plantation de raisin.

Source: China News
Traduit par China Tibet Online
(Rédactrice: Caroline)