Une femme âgée de 84 ans et son fils conduisent une motocyclette jusqu’au Tibet

Publié le 2017-07-04 à 10:56  |  China Tibet Online

Pendant 17 jours, dans un voyage de 5000 km, Song Jianhui, âgé de 54 ans, a conduit une moto en portant sa mère âgée de 84 ans et sont allés au Tibet. Song Jianhui vient de Leshan, Sichuan, de la Chine, il est amateur de sports de plein air et de motocyclette, et il répare des motos comme métier, et il est connu parmi ses amis sous le nom de « l’oncle des pneus. »

Un jour au début juin, Song Jianhui a demandé à sa mère âgée de 84 ans où elle souhaitait aller voyager? « Tibet! » Sa mère a lâché.

Après une certaine préparation, Song Jianhui a décidé d'apporter sa vieille mère en moto tout le chemin jusqu’au Tibet. Le 15 juin, la mère et son fils se sont lancés dans un voyage à vélo au Tibet. Selon le trajet, ils ont traversé les rivières Jiajiang, Hongya, Ya'an, Luding, Kangding, Yajiang, Litang, Batang, Markham, Zogang et enfin, le 21 juin à midi, ils sont arrivés à Lhassa.

Le 22 juin, Song Jianhui a amené sa mère s’amuser partout à Lhassa. Ils sont allés au Temple Jokhang et au Palais du Potala, et sa mère hésitait à revenir chez elle après seulement deux jours au Tibet.

Le 23 juin matin, Song Jianhui est revenu avec sa mère, « Pour voir un autre paysage, nous revenons par le trajet Sichuan-Tibet, le long de la route nationale 317. » Le 1 juillet en après-midi, la mère et le fils sont finalement rentrés chez eux à Leshan.

Arrivés à la maison, la vieille mère n’a pas pris le temps de se reposer, et elle ne pouvait pas attendre pour ramasser le téléphone de son fils pour regarder les photos, tout en parlant à sa famille. La vieille mère ne cessait de dire, « Trop beau! De beaux paysages, et l'air est également très bon! »

Selon Song Jianhui, la route nationale 318 du trajet Sichuan-Tibet a deux sommets de plus de 5000 mètres au-dessus du niveau de la mer, dont la passe du mont de Dongda, celle à la plus haute altitude, atteint 5130 m. « Lorsque nous avons passé cette passe, ma vieille mère n’avait pas de mal d'altitude, et elle demandait si c’était vraiment la plus haute montagne du Tibet sur cette route? Est-ce vraiment la plus élevée? C’est tout simplement décevant. »

La nouvelle de Song Jianhui qui conduit sa mère âgée de 84 ans en moto jusqu’au Tibet s’est répandue sur Internet, et beaucoup de gens louent sa piété filiale. Cependant, certains internautes pensent que bien que cette piété filiale soit digne de respect, mais la vraie piété filiale est de ne pas amener sa vieille mère à prendre des risques. Après tout, de nombreux jeunes au Tibet ont le mal d'altitude, et en plus de haut, conduire une moto peut être très dangereux.

« J'ai pensé à tout, » dit Song Jianhui, « Ma mère aime voyager, et il aime conduire une motocyclette, donc aller au Tibet en moto est l'aspiration commune de la mère et de son fils. Sa mère est si vieille, peut-être qu’il n’y aura pas la même chance plus tard. »

Source: e.chengdu.cn
Auteur: Gu Aigang
Traduit par China Tibet Online
(Rédactrice: Caroline)