La jeunesse tibétaine rentre dans la ville natale pour se lancer dans les entreprises « populaires »

Temps: 19.06.2017, 09:49 Source:China Tibet Online

« Nous portons attention aux jeunes du Tibet, ils sont l'avenir de la société cultivée. Dans le processus de grandissement, ils ont besoin de développer une personnalité saine, et ils ont besoin de notre attention. » Dechen Yudron, une jeune étudiante universitaire dans la trentaine qui a fait ses études à l'étranger, est de retour chez elle.

Il y a 2 ans, Dechen Yudron a obtenu un diplôme de master aux États-Unis. Après son retour, à Lhassa, elle a fondé un organisme consultatif en éducation, offrant des programmes de conseil sur mesure en matière de préoccupation sociale humaine des adolescents des frontières.

À l'Ecole secondaire de Lhassa, pour les gens qui l’entourent, Jampa était un élève qui n’aimait pas l'apprentissage, c’était un garnement. Dans sa recherche de son premier groupe d'étudiants, Dechen Yudron l’a rencontré, et depuis lors, ils ont forgé une amitié entre enseignant et étudiant.

« Au début, il est difficile de toucher leur cœur, mais je dois trouver des moyens de renforcer la confiance avec eux, et ils ont commencé à changer lentement, » dit Dechen Yudron.

Un jour après la fin de l'école, Jampa et ses partenaires se réunissent sur le terrain de jeu communautaire pour jouer au football, et s’ils voient des déchets ils les ramassent tout naturellement. Après un match, l’équipe de Jampa n’arrive pas à battre l'équipe adulte, mais les enfants ne sont plus comme avant, quand ils se blâmaient les uns les autres pour leur défaite, se mettaient en colère. Maintenant, ils sont heureux à la fin de la partie. Quand les adultes quittent, les enfants reprennent une fois l'initiative et nettoient la cour de récréation.

Ces changements sont très évidents pour Dechen Yudron. « Bien que beaucoup de gens ne comprennent pas mon travail, mais maintenant, cela en vaut la peine, » dit Dechen Yudron.

Et comme Dechen Yudron, de plus en plus de jeunes Tibétains adhèrent à contribuer leurs efforts pour le progrès de la civilisation sociale au Tibet.

Âgé de 28 ans, Tenzin Sherab a commencé à partir de zéro à Beijing, et il a fondé sa compagnie de tourisme, et ses affaires allaient très bien. Cependant, en raison du manque d'expérience de gestion, le développement subséquent de sa compagnie a rencontré de nombreuses difficultés, et il a finalement été acheté par une société plus mature.

 « Bien que je me sois fait acheter, mais j’ai acquis beaucoup d'expérience entrepreneuriale. » Face à l’échec, Tenzin Sherab n'a pas abandonné. Il a choisi de revenir à Lhassa pour poursuivre ses activités et transmettre son expérience à d'autres jeunes entrepreneurs, pour les encourager à travailler dur pour leurs rêves. « Maintenant, le Cercle des jeunes entrepreneurs tibétains devient de plus en plus grand, nous sommes une communauté d’esprit, et nous faisons des efforts dans de différents domaines. »

Ces dernières années, la jeunesse tibétaine fait des efforts importants pour créer un environnement de développement. Non seulement les institutions financières fournissent des prêts politiques préférentiels pour encourager l'innovation et l'esprit d'entreprise des jeunes du Tibet, mais le gouvernement a également organisé divers concours d'innovation et d'esprit d'entreprise, pour fournir une étape pour les jeunes entrepreneurs.

« En tant que jeunes, nous avons la capacité de prendre plus de responsabilités pour une plus grande responsabilité sociale ». Dechen Yudron a dit : « Ces entreprises populaires peuvent aller très loin, et je voudrais que beaucoup de jeunes Tibétains poursuivent leur carrière dans cette direction. »

Source: China News
Traduit par China Tibet Online
(Rédactrice: Caroline)