Appréciation de l’art des thangkas du Qinghai

Publié le 2018-01-24 à 13:43  |  China Tibet Online

L’ « art de Rebkong » du Qinghai, qui comprend la région de Tongren de la préfecture autonome tibétaine de Huangnan dans la province du Qinghai, est fait de thangkas, de statues colorées, de broderie, de gravure sur bois et ainsi de suite.

Le thangka « Tara blanc », de Niang Ben, un maître d'artisanat folklorique chinois et héritier représentatif du patrimoine culturel immatériel national.

Le thangka « Vajrapāni », de Gaze Nyima, un maître d'artisanat folklorique de la province du Qinghai.

Le thangka « Cinq disciples de Sakyamuni », de Xia Wuta, maître d'artisanat folklorique de la province du Qinghai.

 

Le thangka « Huit chevaux de bon augure », de Xi Hedao, un maître d'artisanat folklorique chinois et héritier représentatif du patrimoine culturel immatériel national.

Le thangka « Tara blanc », de Sang Douhe. Baidumu est la mère de Bouddha de longévité, c’est l'incarnation d'Avalokitesvara.

Le thangka « Paysage du mont Manjusri », de La Langtai.

Le thangka « Avalokitesvara aux quatre bras », de Kunden, maître d'artisanat folklorique chinois et héritier représentatif du patrimoine culturel immatériel national.

Les pigments minéraux nécessaires pour créer un thangka.

Les outils de peinture pour créer un thangka.

Source: China Tibet Online
Photos: Xu Na Traduit par China Tibet Online
(Rédactrice: Caroline)