L’unique culture du yak

Publié le 2017-08-10 à 18:24  |  China Tibet Online

Un proverbe tibétain dit : « là où il y a un yak, il y a aussi des Tibétains », car le yak est l'ami le plus important des Tibétains. Depuis des milliers d'années, les yaks et les Tibétains marchent main dans la main, et le yak est profondément entré dans la vie culturelle du peuple tibétain.

Un sac de médecine tibétaine. Fait à partir d’un sabot de yak évidé, qui peut facilement conserver et transporter la médecine tibétaine.

Les tabliers, les gantelets, les protège-genoux sont des outils essentiels du peuple tibétain dans leurs prières. Pour les protège-genoux, il faut sélectionner une gaine de yak relativement résistante à l’usure

Cette boîte à chapeau est faite avec un matériau en peau de yak, elle est résistante à l'humidité, durable et belle.

Poulet en peau. Un outil rituel fait avec du cuir de yak.

Plateau en cuir.

Cornes de yak bouddhistes.

Photos: Yao Haoyan
Traduit par China Tibet Online
(Rédactrice: Caroline)