Une antique ville culturelle dans les montagnes enneigées : Le comté de Derge à Garze

Temps: 13.03.2017, 10:58 Source:China Tibet Online

Paysages du comté de Derge à Garze, sous un ciel bleu et des nuages blancs, le temps est bon.

Une antique ville culturelle dans les montagnes enneigées : Le comté de Derge à Garze

Le comté de Derge est situé au nord-ouest de la Préfecture autonome tibétaine de Garze, dans la province du Sichuan, et voisine à l'est le comté de Garze, le comté Baiyu au sud, la rivière Jinsha qui délimite la Région autonome du Tibet à l'ouest, et le comté de Shiqu au nord.

Les belles montagnes et rivières de comté de Derge

Ressources touristiques culturelles sont très riches.

Le comté de Derge a la réputation dans les régions tibétaines d'être une « ville culturelle sous la neige ». La culture tibétaine de Derge est l'héritage et le développement de l'ancienne culture religieuse tibétaine. Historiquement, c'est un endroit où se réunissent les chercheurs de la culture tibétaine.

Fondée en 1729, la maison d'impression Derge est de loin la plus grande maison d'édition tibétaine du pays, et elle est connue comme un « trésor de la culture tibétaine », et constitue maintenant une des unités clés de la protection des reliques culturelles de la Province du Sichuan. Le dialecte de Derge est devenu la langue standard dans la région de Kham.

La zone tibétaine de Derge, en exploitant, triant et utilisant l'ancienne littérature médicale tibétaine, a développé des médicaments précieux, et réalisé des percées majeures dans le traitement des maladies chroniques du système digestif, établissant les bases du traitement, de l'enseignement, de la recherche scientifique dans le domaine médical pour la médecine tibétaine dans la préfecture de Garze.

Derge est connu comme « la ville natale du roi Gesar ». La biographie du roi Gesar à Derge est bien connue de tous. Le comté de Derge contient des temples avec une longue histoire et une culture exquise, comme le temple Dzongsar, le temple Ganqing, le temple Longya, qui ont une grande réputation dans les zones tibétaines.

Traduit par China Tibet Online
(Rédactrice: Caroline)