Une Russe tombe amoureuse du kung-fu et de Qingdao

Publié le 2018-06-05 à 16:00  |  French.china.org.cn

Veronika Zakharov, 30 ans, travaille et vit à Qingdao. Il y a trois ans, cette jeune Russe a vendu son entreprise à Moscou pour accomplir son rêve du kung-fu en Chine.

En 2009, elle a eu l’occasion de faire des études pendant un an à l’université de Qingdao grâce à un programme d’échange. « J’ai toujours aimé la culture asiatique, notamment la culture chinoise. C’est la raison pour laquelle j’ai choisi de venir à Qingdao », a expliqué Veronika.

Veronika s’intéresse depuis longtemps aux arts martiaux chinois et à Bruce Lee. A l’université de Qingdao, elle a pu s’initier au kung-fu en suivant les cours de maître Xu Chong’en. « Je me régale de l’entraînement, c’est formidable. »

Elle est rentrée en Russie en 2010 après ses études. Elle a d’abord travaillé dans une entreprise de commerce international avant de créer sa propre société de conseil. A cette époque-là, elle pensait souvent à sa vie en Chine, notamment quand le travail l’épuisait. En 2015, Veronika décida finalement de vendre sa société et de revenir en Chine.

« Bien sûr que mes parents me manquent. Heureusement ils viennent souvent me voir et me laissent vivre mes rêves », explique celle qui est aussi tombée amoureuse de la ville de Qingdao et s’est déjà habituée à sa vie en Chine.

Quant à l’avenir, Veronika a déclaré qu’elle resterait à Qingdao pour réaliser ses rêves du kung-fu.