Le kung-fu chinois vu dans la lentille d'un photographe ukrainien

Publié le 2018-05-23 à 15:50  |  French.china.org.cn

 

 

Des artistes martiaux s'échauffent avant une réprésentation du spectacle The Legend of Kung-Fu au Théâtre Rouge de Beijing, le 10 février 2017. (Photo Roman Pilipey / fournie par photoint.net)

L'origine des arts martiaux chinois remonte à la dynastie Xia (du 21e siècle au 16e siècle av. J.-C.) il y a environ 4 000 ans. Dans la Chine ancienne, les gens utilisaient les arts martiaux dans le cadre de l'entraînement militaire, pour se défendre mais aussi pour chasser. Dans les siècles plus récents, les arts martiaux chinois ont développé des centaines de styles avec des concepts et des objectifs différents, certains pour la musculation, d'autres pour la défense, et certains pour l'auto-culture.

De nos jours, certaines personnes reprochent aux écoles d'arts martiaux de ne prêter attention qu'aux concours et aux cascades faites dans le cadre de spectacles. Certains doutent également de l'utilité réelle des arts martiaux traditionnels dans un combat. Le courant dominant considère aujourd'hui que la pratique des arts martiaux vise non pas à vaincre les autres, mais à se protéger et à éviter le mal.

Roman Pilipey, un photographe de presse ukrainien qui travaille pour l'agence European Pressphoto, est actuellement basé à Beijing. Il a pris une série de photos sur le thème des arts martiaux chinois, ou kung-fu chinois.