Deux squelettes de dinosaures vendus 1,4 million d'euros pièce à Paris

Publié le 2018-04-17 à 10:27  |  French.peopledaily.com.cn

 

Deux squelettes de dinosaures vendus 1,4 million d'euros pièce à Paris
 
Mis aux enchères à Paris cette semaine, et commercialisés comme des objets de design d'intérieur branchés pour les personnes possédant de grandes salles de séjour, les squelettes d'un allosaurus et d'un diplodocus ont très largement dépassé les estimations en étant vendus pour plus d'1,4 million d'euros pièce le 11 avril à l'hôtel des ventes aux enchères Drouot de Paris. « Le marché des fossiles n'est plus réservé aux scientifiques », a déclaré Iacopo Briano, de Binoche et Giquello, la maison de vente aux enchères qui avait proposé les deux dinosaures ce jour-là.

« Les dinosaures sont devenus cool, à la mode -de vrais objets de décoration, comme des peintures », a déclaré l'expert italien, citant des fans célèbres de ces ornements préhistoriques démesurés, comme les acteurs hollywoodiens Leonardo DiCaprio et Nicolas Cage. Ce dernier a cependant restitué le crâne rare d'un tyrannosaure bataar, un proche cousin du T. rex, qu'il avait acheté en 2007 après qui se soit avéré qu'il avait été volé et illégalement sorti de Mongolie. Les ossements de dinosaures sont de plus en plus présents sur les étagères des collectionneurs, et un autre énorme squelette, celui d'un théropode, pourrait rapporter jusqu'à 1,5 million d'euros quand il sera mis aux enchères en juin.

Fait nouveau, la passion croissante des Chinois pour ces objets : « Depuis deux ou trois ans, les Chinois s'intéressent à la paléontologie et recherchent de grands spécimens de dinosaures trouvés sur leur sol, pour leurs musées ou même pour des individus », a déclaré M. Briano. Ces nouveaux acheteurs lancent désormais des enchères contre les multinationales, les Européens et les Américains ultra-riches, qui sont les acheteurs « traditionnels » de squelettes de dinosaures, a ajouté M. Briano.

De leur côté, les paléontologues reconnaissent que de nombreux fossiles qui sont vendus ont un intérêt scientifique limité, mais des spécimens importants sont parfois mis aux enchères et peuvent, comme dans le cas de Sue, le Tyrannosaurus rex le plus complet et le mieux conservé jamais trouvé et qui se trouve depuis 1997 au Musée d'histoire naturelle Field de Chicago, être achetés par des actions de mécénat. Le marché reste petit et « n'est pas pour tout le monde », a déclaré Eric Mickeler, expert en histoire naturelle pour la maison de vente aux enchères Aguttes. Seulement environ cinq dinosaures sont mis aux enchères à travers le monde chaque année.

(Rédactrice: Caroline)