La Chine demande à Theresa May d’apporter son soutien à « La Ceinture et la Route »

Publié le 2018-01-29 à 14:50  |  French.china.org.cn

Alors que la Première ministre britannique Theresa May se rendra en visite en Chine cette semaine, des désaccords entre les deux pays concernant l'initiative de « La Ceinture et la Route » auraient assombri les résultats potentiels de la visite, ce sujet étant devenu une question incontournable dans les négociations économiques et commerciale bilatérales.

La partie chinoise souhaite que le Royaume-Uni apporte son soutien officiel à « La Ceinture et la Route », ce que Mme May a jusqu’ici refusé de faire, mettant à mal la coopération commerciale bilatérale, a rapporté vendredi le Financial Times, citant des responsables gouvernementaux anonymes.

Concernant les relations économiques bilatérales, il n'y a aucun moyen pour le Royaume-Uni d'éviter d'exprimer sa position envers « La Ceinture et la Route ». La Chine a fait d’énormes efforts pour promouvoir l'initiative en tant que grande opportunité pour propulser le développement mondial, et espère ainsi fortement que le Royaume-Uni participera à l'initiative.

On ne peut nier que « La Ceinture et la Route » est une initiative majeure qui bénéficiera à la Chine, mais il est en même temps clair que l'initiative doit permettre de réaliser des bénéfices mutuels et des résultats gagnant-gagnant pour chaque participant si elle veut réussir. Les projets d'infrastructure le long de « La Ceinture et la Route » donneront à coup sûr un nouvel élan au développement économique en Europe, ce qui apportera également des avantages au Royaume-Uni.

En outre, l'initiative de « La Ceinture et la Route » offre une excellente plateforme pour la coopération technique et commerciale entre la Chine et divers pays européens en termes de construction de projets d'infrastructure. Elle leur permet aussi de travailler ensemble et d'explorer de nouvelles opportunités sur des marchés tiers comme l'Asie et l'Afrique, ce qui correspond également aux intérêts du Royaume-Uni.

Certains politiciens et médias occidentaux ont tendance à considérer « La Ceinture et la Route » comme une source d'influence politique pour que la Chine puisse prendre le rôle de leader mondial, ce qui est une paranoïa inutile. La Chine n'a jamais eu une telle intention derrière son initiative.

Un soutien officiel du Royaume-Uni à « La Ceinture et la Route » serait formidable, mais la Chine ne peut forcer le Royaume-Uni à le faire. La Chine a signé des accords de coopération avec plus de 80 pays et organisations dans le cadre de l'initiative de « La Ceinture et la Route », selon l'agence de presse Xinhua. La Chine poursuivra à coup sûr ses efforts pour la mettre en œuvre, que le Royaume-Uni la soutienne ou non.

Cependant, il convient de noter qu'il existe en effet une base et beaucoup de possibilités pour les deux pays afin de faire avancer conjointement l'initiative.

(Rédactrice: Caroline)