Les Etats-Unis et la Chine devraient développer "une meilleure réflexion stratégique" sur leur coopération (ancien diplomate)

Publié le 2017-11-06 à 11:25  |  French.xinhuanet.com

NEW YORK, 4 novembre (Xinhua) -- Les Etats-Unis et la Chine devraient développer "une meilleure réflexion stratégique" en ce qui concerne leur coopération bilatérale et multilatérale, a estimé Robert Hormats, ancien sous-secrétaire d'Etat responsable de la croissance, de l'énergie et de l'environnement, dans un entretien accordé récemment à Xinhua.

"Nous, les Américains et les Chinois, devons trouver des moyens de développer une meilleure réflexion stratégique sur les façons de travailler ensemble alors que nous avançons dans le XXIe siècle", a déclaré l'ancien responsable du gouvernement de l'ex-président américain Barack Obama.

En ce sens, les deux premières économies au monde ne devraient pas s'arrêter à des problèmes bilatéraux tels que les déficits commerciaux et les suppressions d'emplois, mais avoir une "vision très large" et voir les choses de manière globale, a estimé M. Hormats.

"Le déficit commercial est un problème. Je pense qu'il est important d'avoir un dialogue afin de trouver des moyens de le réduire de façon rationnelle, mais je pense que cela devrait faire partie du dialogue, il y a d'autres questions plus importantes qui devraient également en faire partie", a indiqué M. Hormats, qui est à présent vice-président de Kissinger Associates, un cabinet de conseil international basé à New York.

"Il y a beaucoup de questions humaines, économiques et sociales qui concernent les deux parties, et elles devraient travailler ensemble", a-t-il estimé. "Je pense toujours que nous ne devrions pas rester butés sur des questions commerciales particulières et que nous devrions échanger des idées sur les moyens de régler ces problèmes."

Pour M. Hormats, la prochaine visite du président Donald Trump en Chine est "très importante" et sera "profondément révélatrice" pour cet ancien homme d'affaires âgé de 70 ans, qui ne s'est jamais rendu dans le pays.

"Je suis content qu'il y aille. J'espère que ces voyages seront couronnés de succès. Je pense qu'ils aideront M. Trump à comprendre quel genre de pays la Chine est devenue", a estimé ce vétéran de la diplomatie américaine, qui a été le témoin du tout début des relations sino-américaines.

"Je me suis rendu [en Chine] en 1972 et j'y suis allé cent fois. J'ai vu la Chine d'hier et ce qu'elle est devenue aujourd'hui. C'est remarquable, c'est l'une des plus grandes histoires de l'histoire humaine", a commenté M. Hormats.

Il estime que cette visite permettra à M. Trump de voir "le dynamisme, l'énergie et la capacité d'innovation du peuple chinois" et qu'elle aidera son gouvernement à comprendre "comment les Etats-Unis et la Chine peuvent travailler ensemble".

(Rédactrice: Caroline)