Lhassa

L'initiative "la Ceinture et la Route" connaît déjà de bons résultats

Temps: 16.05.2017, 10:37 Source:french.xinhuanet.com

BEIJING, 16 mai (Xinhua) -- Le Forum de "la Ceinture et la Route" pour la coopération internationale a eu lieu les 14 et 15 mai à Beijing, dans le but de renforcer le partenariat dans le cadre de l'initiative "la Ceinture et la Route" et de faire avancer la coopération internationale sur le développement.

Plus de trois ans après avoir été proposée en 2013, cette initiative, qui prévoit un réseau de commerce et d'infrastructures connectant l'Asie avec l'Europe et l'Afrique, a déjà connu des résultats importants. Voici une liste des succès rencontrés par cette initiative.

L'INVESTISSEMENT ET LE COMMERCE

-- Depuis 2013, la Chine a investi plus de 50 milliards de dollars dans les pays le long de "la Ceinture et la Route". Uniquement pour l'année 2016, les investissements directs ont atteint 14,5 milliards de dollars, ou 8,5% du total des investissements chinois à l'étranger.

-- La Chine a signé de nouveaux contrats d'une valeur de 126 milliards de dollars pour les projets dans les pays le long de "la Ceinture et la Route" en 2016, soit une hausse de 36% en glissement annuel.

-- Le commerce de la Chine avec les pays le long de "la Ceinture et la Route" a augmenté de 0,5% en glissement annuel pour atteindre 6.250 milliards de yuans (906,3 milliards de dollars) en 2016, contre une baisse de 0,9% de l'ensemble du commerce extérieur de la Chine.

LA COOPERATION SUR LA CAPACITE

-- Fin 2016, les entreprises chinoises ont construit 56 zones de coopération économique et commerciale dans plus de 20 pays le long de "la Ceinture et la Route", avec un investissement total dépassant 18,5 milliards de dollars, générant des revenus fiscaux d'environ 1,1 milliard de dollars et créant près de 180.000 emplois locaux.

-- La Chine a établi des systèmes de coopération sur la capacité industrielle avec environ 20 pays. La Chine et le Kazakhstan ont signé 51 projets majeurs de coopération d'une valeur de 27 milliards de dollars.

LE PROGRES DE LA CONNECTIVITE

-- La Chine a signé plus de 130 accords bilatéraux et régionaux de transport avec les pays impliqués dans "la Ceinture et la Route" pour améliorer la connectivité.

-- Les trains de transport express de marchandises Chine-Europe ont desservi plus de 28 villes dans 11 pays européens depuis leur lancement en 2011. Plus de 3.500 trajets ont été effectués jusqu'à maintenant et le chiffre pourrait atteindre 5.000 par an d'ici 2020.

-- Le Corridor économique Chine-Pakistan, l'un des six corridors économiques envisagés par l'initiative "la Ceinture et la Route", a connu une progression rapide, alors que des autoroutes, des chemins de fer et des projets portuaires ont été mis en chantier.

-- D'importants projets d'infrastructures de transport ont été lancés ou seront bientôt achevés le long de "la Ceinture et la Route", tels que la ville portuaire de Colombo et le port de Hambantota au Sri Lanka, la ligne à grande vitesse Jakarta-Bandung en Indonésie et la ligne ferroviaire Mombasa-Nairobi au Kenya.

LE SOUTIEN FINANCIER

-- La Chine a débloqué 40 milliards de dollars pour créer le Fonds de la Route de la soie afin de financer les projets de "la Ceinture et la Route". Ce fonds a lancé son premier cycle d'investissement en allouant 5,3 milliards de dollars.

-- La Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures (BAII) a été mise en place en 2015 pour financer l'amélioration d'infrastructures en Asie, avec un capital autorisé de 100 milliards de dollars. Les prêts de cette banque de développement multilatéral ont dépassé deux milliards de dollars.

L'ELABORATION DE CONSENSUS

-- Une centaine de pays et d'organisations internationales ont chaleureusement répondu à l'initiative "la Ceinture et la Route", avec plus de 40 ayant signé un total de plus de 50 accords de coopération avec la Chine.

-- De nombreux pays et régions le long de "la Ceinture et la Route" ont considéré l'intégration de l'initiative à leurs propres programmes de développement, dont la Route de la prairie de la Mongolie, la Nurly Zhol (la voie brillante) du Kazakhstan, l'Union économique eurasienne de la Russie et le Plan d'investissement Junker de l'UE.

-- L'Assemblée générale de l'ONU et le Conseil de sécurité de l'ONU ont intégré l'initiative à leurs résolutions.

LES ECHANGES CULTURELS

-- Fin 2016, la Chine avait signé plus de 300 accords intergouvernementaux et programmes de mise en oeuvre sur les échanges et la coopération culturels avec les pays le long de "la Ceinture et la Route". Au total, onze centres culturels chinois ont été créés dans ces pays.

-- La Chine a lancé une bourse officielle de la Route de la soie et organisé des événements culturels et des festivals artistiques avec les pays le long de "la Ceinture et la Route".

-- L'ancienne Route de la soie a été inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 2014, et une candidature conjointe a été lancée pour y inscrire la Route de la soie maritime.

Dans un discours lors de la cérémonie d'ouverture du plus prestigieux rassemblement international jamais lancé par la Chine, le président chinois, Xi Jinping, a déclaré que l'initiative "la Ceinture et la Route" était "un projet du siècle" bénéficiant aux peuples à travers le monde.

Un total de 29 chefs d'Etat et de gouvernement, dont le président russe, Vladimir Poutine, ont assisté à ce forum.

D'autres représentants comprennent des responsables, des chefs d'entreprises, des financiers et des journalistes venus de plus de 130 pays et des représentants d'organisations internationales clés, tels que le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, le président de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, et la directrice générale du Fonds monétaire international, Christine Lagarde.

Ce forum de deux jours, dans le cadre duquel une table ronde de dirigeants mondiaux s'est tenu lundi, représente actuellement l'une des réunions de plus haut niveau au monde.

Au coeur des sujets du forum réside le grand plan de Xi Jinping de mieux connecter l'économie chinoise en rapide expansion au développement de l'Asie, de l'Europe, de l'Afrique et au-delà.

Tirant son nom de la Route de la soie historique, l'initiative "la Ceinture et la Route" a été proposée par Xi Jinping en 2013 pour explorer de nouvelles sphères de coopération internationale.

M. Xi a indiqué lundi que le Forum de "la Ceinture et la Route" pour la coopération internationale avait obtenu des résultats positifs ces deux derniers jours.

Un total de 68 pays et organisations internationales ont signé des accords de coopération avec la Chine sur "la Ceinture et la Route", a indiqué M. Xi aux journalistes à l'issue de la clôture du premier forum à Beijing.

Une liste de plus de 270 résultats a été établie, a-t-il fait remarquer.

Ces résultats apporteront un soutien fort à la construction de "la Ceinture et la Route" et contribueront à renforcer la confiance de toutes les parties pour faire avancer la coopération, a-t-il ajouté.

M. Xi a annoncé lundi que la Chine organiserait en 2019 le deuxième Forum de "la Ceinture et la Route" pour la coopération internationale.

(Rédactrice: Caroline)