Aucune attaque terroriste rapportée au Xinjiang l'année dernière

Publié le 2018-03-14 à 14:28  |  French.china.org.cn

Il n'y a pas eu d'attaques terroristes dans la région autonome ouïghoure du Xinjiang l'année dernière, a déclaré mardi le président de la région, alors qu'il discutait de la détermination du gouvernement régional à maintenir la situation sociale calme.

« Le Xinjiang continuera d’appliquer les mesures antiterroristes globales afin de maintenir la stabilité de la région », a annoncé Shohrat Zakir, président du Xinjiang, lors d'une séance plénière de la délégation du Xinjiang à la première session de la 13e Assemblée populaire nationale (APN), plus haut organe législatif du pays.

Une série de nouvelles mesures antiterroristes ont été introduites depuis que Chen Quanguo a été nommé secrétaire du Parti du Xinjiang en août 2016.

Elles comprennent, entre autres, la miss en place d’un réseau de postes de police dans toutes les villes et cantons pour réagir rapidement à toute situation d'urgence.

Des résultats significatifs ont été obtenus dans le maintien de la stabilité sociale au Xinjiang, qui a toujours été la ligne de front de la lutte de la Chine contre le terrorisme, a affirmé M. Chen lors de la session annuelle de l'APN.

« Combattre le séparatisme et le terrorisme est notre priorité absolue. Nous continuerons de lutter contre ces activités et nous remporterons la guerre du peuple pour le contrôle des frontières », a déclaré Zhu Hailun, secrétaire de la Commission politique et juridique régionale du Xinjiang, lors d’une session ouverte aux médias.

M. Zhu a noté que si la situation sociale du Xinjiang s'est stabilisée, elle se trouve toujours dans une phase où les activités terroristes sont actives. Il a ainsi averti que la lutte contre le séparatisme et le terrorisme était une lutte à long terme.

Le maintien de la stabilité sociale et de la paix à long terme est l'objectif du Xinjiang, a indiqué M. Zhu. Avoir un environnement sûr et stable est la base pour le développement social régional, a-t-il ajouté.

« En raison de la complexité de situation internationale, le Xinjiang doit continuer à renforcer ses efforts anti-terroristes. Il n'y a pas de place pour le relâchement », a-t-il déclaré.

La Chine mettra en œuvre cette année des mesures préventives strictes contre les activités terroristes et fera en sorte de les faire disparaître, a déclaré le Premier ministre Li Keqiang dans le Rapport sur le travail du gouvernement de cette année.

Le Xinjiang renforcera cette année les mesures de sécurité dans les zones clés et les zones frontalières, et renforcera son contrôle de l'Internet pour maintenir la stabilité sociale. Il s'appuiera davantage sur la technologie pour améliorer les contrôles aux frontières et améliorer les infrastructures dans les zones frontalières, en améliorant par exemple les conditions des routes, avait annoncé M. Shohrat en janvier.

(Rédactrice: Caroline)