L’aspect unique du travail des minorités ethniques de Chine

Publié le 2017-10-24 à 10:57  |  China Tibet Online

Le Centre de presse du XIXe Congrès national a tenu une conférence de presse le 21 octobre, et a invité Zhang Yijiong, vice-ministre exécutif du Département du travail du front uni du Comité central du PCC, à répondre aux questions sur le caractère unique de la politique des minorités ethniques de la Chine.

Journaliste du réseau CRNTT : « Nous savons que les questions ethniques sont mondiales, et sont des problèmes régionaux chauds. Des politiques nationales différentes auront également des effets et des impacts différents sur les questions ethniques. Comparés avec d'autres pays, quels sont les aspects uniques des politiques et du système de la Chine pour traiter les questions nationales ? Merci.»

Zhang Yijiong : « Je suis très heureux de répondre à cette question. Comme nous le savons tous, la Chine est un pays multiethnique unifié, dans lequel habitent 56 groupes ethniques en Chine. Ces 56 groupes ethniques ont apporté leur propre contribution à la formation de la nation chinoise. Par conséquent, pour maintenir la stabilité nationale, pour créer une vie commune heureuse pour tous les groupes ethniques, notre Parti a toujours attaché une grande importance à ce problème. Comme de nombreux pays multiethniques dans le monde, en raison de l'histoire et de la culture, et de différentes conditions nationales, chaque pays explore sa propre façon de résoudre les problèmes nationaux. Le Parti communiste chinois (PCC) vise les intérêts fondamentaux du peuple chinois, et travaille ensemble dans le but de se battre pour la prospérité et le développement communs, afin de former un chemin correct avec des caractéristiques chinoises pour résoudre les problèmes nationaux.

En 1947, nous avons établi le gouvernement de la région autonome de Mongolie intérieure, ce qui a marqué le début de la pratique innovante du système et de la politique de l'autonomie ethnique régionale du Parti en Mongolie intérieure. À l'heure actuelle, la Chine a cinq régions autonomes provinciales, à savoir la Mongolie intérieure, le Guangxi, le Tibet, le Ningxia et le Xinjiang, il existe également des comtés autonomes et des cantons autonomes. Au sujet de la question que vous venez de mentionner, je voudrais vous présenter certains des aspects suivants.

Premièrement, il faut adhérer à l'égalité des groupes ethniques, assurer une participation égale de tous les groupes ethniques à la gestion des affaires de l'État, protéger les droits et intérêts légitimes de toutes les nationalités, et interdire toute forme de discrimination et d'oppression contre toute nationalité. Je donne un exemple, que ce soit le Congrès national du peuple, le Conseil d'État et la CCPPC, tous possèdent des membres des minorités ethniques. Il y a plus des minorités ethniques de plus de 10 millions, alors que les moins nombreux ne comptent que deux ou trois mille membres, mais ils participent également aux Congrès du peuple national, provinciaux, municipaux, et du comté, ainsi qu’au gouvernement et à la CCPPC, et ils sont égaux à exercer leurs propres droits politiques.

Deuxièmement, il faut maintenir l'unité de toutes les nationalités, respecter et protéger les coutumes et la liberté de croyance de toutes les nationalités, et réaliser dans l'ensemble de la société en profondeur et largement le progrès des activités d’unité nationale et de publicité et d'éducation à ce sujet.

En raison de leur histoire spécifique, de leur culture et de leur région, surtout à leurs différents degrés de développement socio-économique dans le processus de développement historique dans leur région, nos 56 groupes ethniques ont leurs propres caractéristiques uniques, y compris leurs croyances religieuses. Le gouvernement central attache une grande importance à la culture de tous les groupes ethniques, incluant l'histoire, l’écriture, le langage, et les traditions sont protégées et respectées par les lois nationales, et en même temps, nous demandons aux gens de se respecter les uns les autres, de se comprendre les uns les autres, apprenez les uns les autres, d’apprendre les uns des autres. C'est pourquoi nous parlons souvent des échanges et des contacts.

Troisièmement, l'autonomie régionale nationale, sous la direction unifiée de l'État, est mise en œuvre dans les zones où vivent les minorités ethniques, par la mise en place d’organes autonomes qui exerce une forme d’autonomie. Dans les zones autonomes nationales, tous les groupes ethniques jouissent d'un statut juridique égal, et construisent ensemble la cause commune. C'est-à-dire que notre autonomie régionale ethnique est réelle. Pour donner un exemple, le poste du chef administratif des zones minoritaires doit être occupé par un membre de l’élite des minorités ethniques de cette zone, comme la Mongolie intérieure, le Guangxi, le Tibet, le Ningxia, le Xinjiang, y compris les préfectures et les comtés.

Quatrièmement, il faut soutenir le développement rapide des minorités ethniques et des zones des minorités ethniques, approfondir la mise en œuvre de la stratégie de développement de l’ouest de la Chine, approfondir la mise en œuvre de de la politique de développement des frontières et d’enrichissement du peuple, et des projets d’aide au Tibet et au Xinjiang et d'autres endroits. Parce que la plupart des minorités ethniques de notre nation vivent dans le nord-ouest et le sud-ouest du pays, pour des raisons historiques, leur développement économique et social est relativement arriéré ; leurs conditions d’économie, de culture, d’éducation et même de transport et de soins de santé sont relativement en retard par rapport aux régions côtières et à certaines grandes villes de la partie continentale du pays. Par conséquent, après la fondation de la nouvelle Chine, surtout depuis la réforme et l'ouverture, le Comité central du PCC et le Conseil d'État ont apporté un soutien important aux zones ethniques.

Par exemple, dans l'infrastructure, en améliorant l'éducation, la santé, l’emploi, les soins de santé, le logement et ainsi de suite, nous réalisons un soutien et une aide à grande échelle. En même temps, en plus du soutien du gouvernement central, nous organisons également les régions de partout dans le pays dans un programme de soutien aux provinces multiethniques du Tibet, du Xinjiang et du Qinghai. Cela reflète pleinement la grande importance du Parti et du Comité central, et les efforts des gens de tout le pays pour qu’aucune des nationalités ne prenne du retard, et ne prenne ensemble la route de la prospérité commune, afin que les groupes ethniques se tiennent étroitement ensemble comme les “graines d’une grenade”.

Cinquièmement, il faut assurer la protection et la promotion de la culture nationale, adhérer au développement des entreprises culturelles minoritaires, réaliser le sauvetage et la protection du patrimoine culturel immatériel national, soutenir le développement et l'application de la médecine des minorités ethniques. Nous mettons en place un système d'autonomie ethnique régionale, qui est destiné à protéger les traditions culturelles et le patrimoine historique des minorités ethniques. Nous pouvons tous voir des performances culturelles des minorités ethniques, leurs expositions, leurs vêtements, et les journalistes peuvent se rendre dans les régions minoritaires du pays, et même à Beijing on peut profiter des mets caractéristiques des minorités nationales, tout cela est le résultat de notre protection. Nous ne voulons pas seulement protéger, mais aussi exploiter, développer, nous ne voulons pas seulement sauver et conserver, mais aussi développer le patrimoine exceptionnel des minorités nationales, mais également enrichir les magnifiques trésors de la culture de la nation chinoise.

L’unité d’une nation et la mise en œuvre d’une protection réelle des intérêts des minorités ethniques reflètent l’importance de sa culture et de son histoire. Nous faisons cela avec le soutien et l'accueil des plus de 100 millions membres des minorités ethniques du pays, ce sont tous des frères avec les autres minorités ethniques, afin d'atteindre et de se battre pour réaliser l'objectif des “deux centenaires” et le grand rajeunissement de la nation chinoise et le rêve chinois. Merci. »

Rédigé et traduit par China Tibet Online
(Rédactrice: Caroline)