Xi et Macron s'entendent pour promouvoir la coopération Chine-France

Temps: 10.07.2017, 13:33 Source:french.xinhuanet.com

(时政)习近平会见法国总统马克龙

(Xinhua/Li Xueren)

HAMBOURG (Allemagne), 8 juillet (Xinhua) -- Le président chinois Xi Jinping et son homologue français Emmanuel Macron ont convenu samedi de promouvoir les relations bilatérales et la coopération entre leurs deux pays.

"La partie chinoise est prête à faire des efforts concertés avec la partie française pour continuer à observer les relations bilatérales d'un point de vue stratégique et sur une perspective à long terme, ainsi qu'à travailler à un meilleur développement de nos relations", a affirmé le président Xi lors de sa rencontre avec M. Macron, en marge du sommet annuel du G20, organisé à Hambourg en Allemagne.

La confiance politique mutuelle, un esprit pionnier et d'innovation, une coopération internationale fructueuse ont été les principales caractéristiques de la relation Chine-France, a ajouté M. Xi.

"La relation Chine-France devient de plus en plus stratégique dans le contexte actuel", a assuré le président chinois. "C'est notre responsabilité historique commune de maintenir et promouvoir le partenariat stratégique global Chine-France."

Le président Xi a proposé une augmentation des échanges de haut niveau entre les deux pays, prenant en compte les principaux intérêts et les inquiétudes majeures de chaque partie, suivant les principes de respect mutuel, confiance, compréhension et adaptation.

Les deux pays devraient également faire coïncider leurs stratégies de développement, a affirmé M. Xi.

Le président chinois a appelé les deux pays à renforcer leur coopération en matière d'énergie nucléaire, d'aérospatiale et d'autres domaines traditionnels, explorant également de nouveaux domaines de coopération, notamment l'alimentation agricole, la finance et le développement durable, allongeant ainsi la liste de leurs intérêts communs.

M. Xi a également suggéré que les deux pays améliorent leur communication et coordination pour les affaires internationales et régionales, afin de travailler ensemble à la résolution pacifique des questions sensibles au niveau régional et mondial.

En ce qui concerne les relations de la Chine avec l'Union européenne (UE), M. Xi a affirmé que la Chine se tient prête à développer une relation de coopération stable et à long terme avec le bloc régional, et espère que la France continuera de jouer un rôle de premier plan à cet égard, contribuant davantage au commerce Chine-UE, ainsi qu'aux investissements bilatéraux, afin de mettre en place une coopération mutuellement bénéfique, gagnant-gagnant.

La voie du développement vert, à faible émission de carbone et durable promue par l'Accord de Paris sur le changement climatique coïncide avec les efforts chinois visant à promouvoir le progrès écologique et la dernière philosophie de développement du pays, a expliqué M. Xi.

La Chine tiendra sérieusement ses engagements, étant donné ses propres besoins pour encourager le développement durable, a ajouté le président.

Reprenant les propos de M. Xi sur les relations bilatérales, M. Macron a rappelé que les deux pays sont liés par une amitié depuis longtemps, affirmant que les relations bilatérales n'ont jamais été aussi bonnes.

La partie française accorde beaucoup d'importance au partenariat stratégique global France-Chine et considère la Chine comme un important partenaire de coopération et une puissance essentielle dans les questions internationales, a indiqué M. Macron.

Le président Macron a ajouté que la France est prête à renforcer sa coopération avec la Chine dans de nombreux domaines, notamment l'économie, le commerce, l'investissement, l'énergie nucléaire, la production automobile et l'alimentation.

La France et la Chine ont des positions similaires sur les principales questions internationales, de sorte que les deux pays devraient renforcer leur communication et coordination au sein des organisations internationales, comme les Nations Unies, afin de promouvoir conjointement la paix et la prospérité mondiales, a poursuivi M. Macron.