Mise en œuvre de taxes écologiques au Tibet

Publié le 2018-04-10 à 19:03  |  China Tibet Online

A partir du 2 avril, des taxes écologiques sont appliquées pour promouvoir la protection de l’environnement. Suite à cette initiative, GaoZheng building Material corp. Ltd., une entreprise de matériaux de construction, vient de payer sa première somme d’impôts écologique.

La loi sur les taxes pour la protection de l'environnement de la République populaire de Chine a été appliquées dès le 1 janvier 2018. Il s’agit de la première loi fiscale unifiée en Chine.

Ces taxes pour la protection de l'environnement marquent l’arrivée d’une nouvelle catégorie de taxes en chine. Les taxes écologiques doivent être déclarés de façon trimestrielle et le prélèvement pour la première période est fixé entre le 1 et 15 avril.

Lei Jixuan, auditeur général de l'Administration générale des impôts du Tibet, a déclaré que la taxe environnementale concerne la pollution de l'air, l'eau, les solides et bruits rejetés directement dans l'environnement. Au début de cette année, le Tibet a défini la taxe environnementale spécifique applicable, le montant s’appliquant à tous le polluant atmosphérique s’élevait à 1,2 yuan par équivalent pollution, et le montant de la taxe applicable pour les polluants de l'eau était de 1,4 yuan par équivalent pollution.

En outre, le Bureau national des impôts du Tibet, par le biais d'une enquête exhaustive, a pu obtenir une compréhension claire de la protection de l'environnement, des rejets de polluants et des sources d'impôts au Tibet. Elle a obtenu des données de première main, ainsi que la confirmation initiale des contribuables de 1927.

Source: China News
Traduit par China Tibet Online
(Rédactrice: Caroline)