Les citoyens et les touristes visitent le Mémorial de l'émancipation des serfs du Tibet

Publié le 2021-03-31 à 14:09  |  China Tibet Online

Le 28 mars, le Mémorial de l'émancipation des serfs du Tibet a été officiellement inauguré. Vers 11 heures du matin, les touristes et les citoyens se sont rendus de manière ordonnée conformément aux exigences pertinentes en matière de prévention et de contrôle de l'épidémie.

Le Mémorial de l'émancipation des serfs du Tibet est un centre d'exposition thématique à grande échelle qui reflète la grande réforme démocratique menée par le Parti communiste chinois et la libération des serfs au Tibet. Le centre commémoratif est divisé en 6 salles d'exposition, et il couvre une superficie de 2700 mètres carrés. 78 documents et archives historiques, 441 reliques culturelles, 367 photos, 30 enregistrements audio et vidéo, 63 sculptures copiées sur le thème « La colère des serfs », 78 sculptures créatives, 9 murs en relief et 14 scènes y sont exposés. 

Des sceaux dans le Mémorial de l'émancipation des serfs du Tibet. 

Qungda, un citoyen qui est venu visiter le mémorial, a dit que le but principal de sa visite ici est de comprendre l'histoire et le passé douloureux. « Il faut se souvenir et bien éduquer nos enfants et chérir la vie heureuse d'aujourd'hui », a dit Qungda. 

Les citoyens et les touristes visitant le Mémorial de l'émancipation des serfs du Tibet de manière ordonnée. 

Un touriste de Shanghai, M. Shen, qui a également choisi de visiter le mémorial, a dit : « En voyant la vie dans l'ancien Tibet, et en comparant avec le Tibet aujourd'hui, on peut voir des changements remarquables. Le Tibet a réalisé de telles réalisations et des changements pour devenir ce qu'il est aujourd'hui, et je crois que le Tibet aura un meilleur lendemain. » 

Une sculpture dans le Mémorial de l'émancipation des serfs du Tibet reflétant les horribles taxes et prélèvements de l'ancien Tibet. 

Des citoyens et des touristes visitant le Mémorial de l'émancipation des serfs du Tibet de manière ordonnée. 

Une sculpture dans le Mémorial de l'émancipation des serfs du Tibet reflétant l'élection des serfs devenus maîtres.

(Rédactrice : Lucie ZHOU)