La Chine célèbre des récoltes exceptionnelles durement gagnées avec un festival national

Publié le 2020-09-24 à 17:39  |  People's Daily

Des centaines de millions d'agriculteurs chinois ont célébré mardi le 3e Festival des récoltes, alors que le pays s'attend à des récoltes exceptionnelles malgré les impacts du COVID-19 et de graves inondations.

Les dirigeants chinois ont décrit la récolte d'automne prévue comme « durement gagnée » après que le pays a connu de graves inondations du fleuve Yangtsé, des perturbations dues à l'épidémie, des sécheresses dans le nord ainsi que des typhons. 

Selon le ministère de l'Agriculture et des Affaires rurales, la production de céréales d'automne de cette année est globalement garantie, invoquant une lutte antiparasitaire meilleure que prévu et une récupération rapide après les inondations estivales.

Selon le Bureau national des statistiques, la production totale de céréales pour la récolte d'été, qui représente environ 20% de la production totale de céréales pour toute l'année, a atteint 143 millions de tonnes cette année, soit une augmentation de 0,9% par rapport à l'année dernière. 

De son côté, le ministère de l'Agriculture et des Affaires rurales a dit s'attendre à une autre bonne récolte pour l'automne, estimant que la superficie des céréales d'automne, qui représente l'essentiel de la production céréalière annuelle, atteindra cette année 85,6 millions d'hectares, soit une augmentation de plus de 333 333 hectares. 

La production céréalière totale de la Chine se compose de trois parties : riz précoce, céréales d'été et production d'automne. Les cultures céréalières d'automne, qui comprennent le maïs et le riz de saison moyenne et tardive, représentent l'essentiel de la production céréalière.

L'optimisme est palpable dans les principales régions productrices de Chine, où les agriculteurs ont célébré le festival avec des chants et des danses, des expositions de produits, des carnavals et des cérémonies pour récompenser les « agriculteurs les plus performants ». 

Dans la ville de Yuncheng, dans la province du Shanxi (nord de la Chine), principal lieu de la célébration du Festival des récoltes de cette année, des agriculteurs et des hommes d'affaires de neuf régions de niveau provincial du bassin du fleuve Jaune ont participé à des activités sur le thème de l'agriculture et ont fait la promotion de leurs produits lors d'expositions. 

Shi Yaowu, président du Shanxi Qinzhouhuang Millet Group, a indiqué que les cultivateurs de mil locaux s'attendaient à « probablement la meilleure récolte en une décennie », la province n'ayant pas eu à souffrir des grandes catastrophes naturelles cette année.

Gai Yongfeng, un agriculteur de la province du Heilongjiang (nord-est de la Chine), a remporté le titre de « roi du soja du Heilongjiang », lors d'une cérémonie dans la ville de Fujin. Plus tôt cette année, l'épidémie de COVID-19 avait menacé de perturber le plan de M. Gai de vendre du soja et du maïs, dont il comptait utiliser le produit pour acheter des semences et des engrais pour une nouvelle campagne agricole. 

« Heureusement, le gouvernement a ouvert un "canal vert" pour que nous vendions des céréales et une plate-forme en ligne pour commander du matériel agricole, de sorte que nos cultures se sont déroulées sans heurts », a-t-il commenté.

Connue sous le nom de « grenier à grains » de la Chine, la province du Heilongjiang possède les plus grandes plantations de riz, de maïs et de haricots du pays. Les responsables locaux ont déclaré que la récolte était presque certaine malgré trois typhons ces derniers mois. 

Selon M. Gai, des techniques agricoles plus avancées et des semences de meilleure qualité ont aidé les fermes locales à résister aux catastrophes naturelles. 

Le gouvernement provincial a pour sa part indiqué que près de 5 millions de machines agricoles ont été utilisées ce printemps, parallèlement à la mise en œuvre d'une gestion agricole plus stricte et de normes plus élevées.

(Rédactrice : Lucie ZHOU)