Un aperçu du Salon international du commerce des services de Chine

Publié le 2020-09-15 à 15:59  |  China Tibet Online


En photo : un robot qui ressemble à s'y méprendre avec une vraie personne.

Du 4 au 9 septembre, le Salon international du commerce des services de Chine de 2020 (China International Fair for Trade in Services, CIFTIS) s'est tenu à Beijing.

La Foire import-export de Chine (Foire de Canton) et la Foire internationale des importations de Chine (CIIE) et le Salon international du commerce des services de Chine sont connus comme les trois principales plateformes d'exposition et d'ouverture sur le monde extérieur de la Chine. Il s'agit d'une exposition complète dans le domaine du commerce des services qui couvre le transport, les voyages, la construction, les services d'assurance, les services financiers, les télécommunications, les services informatiques et d'information, les frais d'utilisation de la propriété intellectuelle, les services personnels, culturels et de divertissement, les services d'entretien, de réparation et autres services commerciaux, les services de traitement, et les services gouvernementaux, c'est-à-dire les 12 grands domaines du commerce des services.


En photo : le public essaie la technologie de synthèse cinématographique et télévisuelle.

Ce salon des services a ouvert deux canaux pour les rendez-vous en ligne et sur place. Chaque lieu a sa propre entrée et sortie, et une limite du nombre de visiteurs permet de suivre de la situation en temps réel pour s'assurer que la foule n'est pas excessive.


En photo : le modèle de la fusée porteuse de la série Long March 5.


En photo : des pigments pour la création de dessins cloisonnés.


En photo : des pendentifs de style yak.


En photo : des peintures décoratives sur le thème des éléments culturels tibétains tels que les « huit trésors de bon augure ».


En photo : des produits culturels et créatifs sur le thème du Tibet.


En photo : un produit de style Palais du Potala.


En photo : de la viande de yak délicatement emballée.

(Rédactrice : Claire SHENG)