Lhassa, au Tibet : Les paysages pittoresques de la zone humide de Lhalu en été

Publié le 2020-07-29 à 16:33  |  China Tibet Online

La zone humide de Lhalu dans la banlieue nord de Lhassa, dans la région autonome du Tibet, se prononce « Tangra Chenpo » en langue tibétaine, ce qui signifie une « large bande de roseaux ». Cette réserve naturelle nationale a une superficie totale de plus de 12 kilomètres carrés, et plus de 90% de la zone est couverte de végétation de prairies marécageuses. C'est la plus grande zone humide urbaine de Chine. 

Les gens disent que la zone humide de Lhalu est le poumon de Lhassa. La zone humide de Lhalu joue un rôle important dans la régulation de l'humidité et de la température à Lhassa. Depuis de nombreuses années, le comité municipal et le gouvernement municipal de Lhassa se concentrent sur la protection et la gestion fermée de la zone humide de Lhalu.  

En 2020, les habitants de Lhassa ont reçu un important « cadeau pour leurs moyens de subsistance » : chaque année d'avril à mi-octobre, la zone humide est ouverte sur le monde extérieur, et l'entrée est gratuite du mardi au dimanche, permettant aux habitants de Lhassa d'apprécier la « poésie et les lieux lointains » près de chez eux.

(Rédactrice : Lucie ZHOU)