L’aéroport Gesar de Garze au Sichuan est officiellement entré dans la phase de vérification des vols

Publié le 2018-12-24 à 11:02  |  China Tibet Online

À 11 h 20, le 8 décembre, un avion de type C680 appartenant à un centre de vérification de l'aviation civile chinoise a atterri en douceur sur la piste de l'aéroport Gesar dans la préfecture de Garze, dans la province du Sichuan. Il s’est ensuite amarré en toute sécurité. Cela marque une avancée majeure dans la construction de l'aéroport Gesar de Garze, à savoir son entrée officielle dans la phase de vérification des vols.

Dans les 7 à 10 prochains jours, plusieurs décollages et atterrissages auront lieu à l'aéroport Gesar de Garze, et les indicateurs de l'aéroport seront contrôlés et évalués un par un. En tout, plus de 10 éléments seront évalués.

L'aéroport Gesar de Garze est situé à 4068 mètres d'altitude. Sa construction a débuté en juin 2017. Maintenant, l’aéroport Gesar de Garze assurera pleinement la promotion des travaux de suivi du projet pour s'assurer que les opérations de navigation seront terminées en 2019. La préfecture de Garze deviendra alors la première ville régionale du pays avec trois aéroports civils. Ce sera également la première ville du pays avec trois aéroports civils de haute altitude (plus de 4 000 mètres).

Après plus de dix ans depuis l’ouverture de l’aéroport Kangding en septembre 2006, le plateau de Garze est passé de zéro à trois aéroports. L’aéroport Kangding, l’aéroport Daocheng Aden, et l’aéroport Gesar de Garze sont situés dans les trois principaux districts de Quanzhou (est, nord et sud). Ensemble, ils forment progressivement le cadre d’un « triangle d'or » pour le transport de l'aviation civile dans la préfecture de Garze. De plus, ils sont étroitement liés aux autoroutes nationales 317 et 318, formant un système de transport tridimensionnel terrestre et aérien mettant fin au goulot d’étranglement logistique à Garze, brisant les contraintes locales au développement social et économique de la préfecture de Garze, qui pourra enfin prendre son envol.

 ( Rédacteur : Samuel )