Une vie douce réalisée par un couple travailleur

Publié le 2020-11-06 à 09:59  |  China Tibet Online


La photo montre Tenpai Tharchin et son épouse Gyezang.

Tenpai Tharchin, 38 ans, vit dans le village de Boma, ville de Naiqung, district de Doilung Dêqên, ville de Lhassa. À l'âge de 20 ans, plein d'ambition, il a essayé de nombreux emplois différents pour créer sa carrière. Il a travaillé comme cuisinier, a vendu des vêtements et a même monté un étal dans les rues de Lhassa.

En 2010, lorsqu'il entendit un ami lui dire que l'élevage de poulets tibétains pouvait rapporter de l'argent, Tenpai Tharchin fut tenté : pourquoi ne pas apprendre à élever des poulets tibétains ? "Je connais un peu le poulet tibétain, et il y a aussi des élevages de poulets tibétains à Doilungdêqên. Je peux apprendre d'eux." Avec cette idée, il retourna au village et installa un élevage de poulets.


La photo montre Gyezang en train de ramasser des œufs dans un élevage de poules.

En 2017, après être devenu le chef de la coordination du quatrième groupe du village de Boma, Tenpai Tharchin réfléchit de plus en plus. Il a décidé d'utiliser pleinement ses talents de cuisinier. Il a ouvert un restaurant dans le village et a appris aux familles pauvres à cuisiner gratuitement.


La photo montre Gyezang enseignant les techniques de cuisine à ses apprentis.

En 2020, Tenpai Tharchin a accumulé 4 millions de yuans (512 800 euros) pendant de nombreuses années et plus 2 millions de yuans (256 400 euros) de prêt. Avec ses économies, il a  investi dans une ferme non loin de chez lui. La ferme a commencé à prendre forme et devrait ouvrir officiellement en 2021.


La photo montre la route locale en construction, également sous contrat avec Tenpai Tharchin.

Aujourd'hui, Tenpai Tharchin et Gyezang ne disposent pas seulement d'élevages de poulets et de restaurants, mais ils ont également passé un contrat pour la construction des routes du village. Il y a également une ferme en construction qui représente un investissement de 6 millions de yuans.

Aujourd'hui, grâce aux efforts conjoints du couple, ils sont devenus les modèles d'enrichissement dans le village. Tenpai Tharchin a rappelé que chaque empreinte qu'il avait laissée était devenue sa précieuse richesse dans la vie.


La photo montre que Gyezang fait la cuisine pour les invités dans le salon de thé.

(Rédactrice : Claire SHENG)