Wu Zhenzhu crée une ligne de départ à égalité pour les enfants du Tibet avec ceux d'ailleurs

Publié le 2020-08-31 à 21:21  |  China Tibet Online

En 2013, Wu Zhenzhu, originaire de la ville de Guangzhou, de la province du Guangdong, a commencé sa mission de trois ans dans la ville de Nyingchi, dans la région autonome du Tibet. Membre de la 7e équipe d'aide au Tibet du Guangdong, elle est revenue en 2019 au Tibet avec la 9e équipe d'aide au Tibet de la province.


En photo : Wu Zhenzhu et son élève.

Wu est directrice adjointe du Bureau d'examen pédagogique du Département d'éducation de la province du Guangdong. Elle a choisi de venir travailler à Nyingchi non seulement pour répondre à la mobilisation du gouvernement, mais aussi parce qu'elle se donne vocation de contribuer au développement continu du Tibet. À Nyingchi, elle assume les fonctions de chef adjointe et secrétaire adjointe du comité du Parti du Bureau de l'éducation et du sport de la ville de Nyingchi.

« Un pays devient fort quand sa jeunesse est forte, un pays est avisé quand sa jeunesse l'est aussi. » Il s'agit d'une citation de « Sur la Chine jeune », oeuvre de Liang Qichao qui considère la jeunesse comme l'avenir d'un pays. Wu Zhenzhu partage complètement cet avis. Selon elle, la bonne éducation doit commencer par le stage enfantin tout en assurant la qualité de la source pédagogique. Ainsi, les enfants de la région autonome du Tibet se tiennent sur la même ligne de départ, en termes de développement, que ceux des autres régions de la Chine. Atterrissant pour la deuxième fois au Tibet, elle a décidé de se concentrer sur l'éducation préscolaire.

« Si nous aidons à former de bonnes habitudes à partir de la maternelle chez les élèves, ces derniers seront en mesure de mieux s'adapter à leur vie scolaire. Ainsi, notre éducation en milieu rural se déroulera plus fluidement. » Wu Zhenzhu explique qu'avec le soutien de Liu Guangming, chef de la 9e équipe d'aide au Tibet de la province du Guangdong, elle a établi une coopération avec des professeurs de l'Université normale de Beijing et de l'Université normale de Chine du Sud. « Nous sommes en train de rédiger un manuel d'éducation préscolaire avec l'Université normale de Beijing. Un horaire standardisé inclus. Et une série d'activités bénéfiques et amusantes sera créée dans le principe d'une éducation divertissante. L'objectif est d'instaurer un système d'éducation préscolaire normalisé et durable. »


En photo : Wu Zhenzhu en interaction avec les enfants.

A l'initiative de Wu Zhenzhu, les 234 talents pédagogiques et cadres d'aide éducative au Tibet originaires des projets de parrainage différents, notamment celui d'aide éducative du Tibet en groupe, le programme de dix mille experts et la construction conjointe de l'école et de la région, ont formé un « grand groupe » pour se consacrer ensemble  au développement de l'éducation au Tibet. Ils ont lancé le cours assuré par deux enseignants, l'un pour guider le cours et l'autre pour coopérer. Par exemple, dans un cours de biologie, l'enseignant de parrainage donne le cours et l'enseignant local agit en concert avec le premier, afin de fournir un enseignement précis aux élèves. Dans le même temps, ils organisent chaque semaine les enseignants pour discuter ensemble d'un cours, proposant des concepts et échangeant des idées. Ils  s'efforcent d'assurer un cours au mieux. 

« On envisage deux fusions par cette initiative. La première est dans le parrainage de personnes car nous venons de 21 villes et chaque ville présente ses propres caractéristiques. Bien profiter de ces avantages variés nécessite une collaboration au sein de notre équipe. La deuxième réside dans la collision des idées entre le personnel d'aide et les enseignants locaux. Ce n'est pas que les idées du premier représentent certainement le progrès. Ces derniers savent mieux communiquer avec les élèves et ils ont beaucoup de choses que nous devons apprendre. » Wu Zhenzhu espère qu'en renforçant la fusion, les enseignants des deux côtés pourront discuter ensemble, progresser ensemble et améliorer ensemble la qualité d'enseignement et d'éducation.


En photo : Wu Zhenzhu aide un enfant à essayer un vêtement.

(Rédactrice : Claire SHENG)