Nyima Tsering poursuit son rêve avec la médecine tibétaine

Publié le 2020-06-15 à 09:11  |  China Tibet Online


En photo : Nyima Tsering.

Le début de l'année 2020 est marquée par l'épidémie de COVID-19, provoquée par un nouveau coronavirus. La médecine traditionnelle tibétaine a contribué à la prévention et au contrôle de l'épidémie. Pourtant, Nyima Tsering, directeur général de la société Tibet Shenhou Pharmacy Co., Ltd, croit fort que « l'influence de la médecine tibétaine a encore beaucoup de choses à contribuer pour le bien-être de l'humanité. »

Nyima Tsering est déterminé à créer un centre de recherche et d'expérimentation sur la médecine tibétaine dans sa nouvelle entreprise en construction. La création d'ateliers de production et de plates-formes de recherche est pour lui le seul moyen de faire développer les médicaments tibétains, notamment ceux de la nouvelle génération de médicaments tibétains. Les efforts de recherche et de développement donneront un appui scientifique à la médecine tibétaine, convaincront le public de l'efficacité de la médecine tibétaine et élargiront l'horizon d'avenir de la médecine tibétaine.


En photo : création de l'usine de traitement des médicaments tibétains située dans le canton de Tsongdu, comté de Nyalam, au Tibet, le 23 août 1992.


En photo : siège ancien de l'usine de médicaments tibétains de Nyalam du Tibet.

Le 23 août 1992, une usine privée de traitement des médicaments tibétains équipée de 5 bungalows et 8 employés a été créée par Kosang Phentok avec un investissement de 570 000 yuans (71 500 euros). Une dizaine de jours après la mise en service de la fabrication, Nyima Tsering, alors nouveau diplômé de l'Université de la médecine tibétaine du Tibet, est arrivé. Pendant l'année suivante d'essai, il a travaillé presque à tous les postes de l'usine qui était d'ailleurs encore petite. « Mon maître (Kosang Phentok) estimait que j'étais bien assidu au travail, c'est pour ça qu'il m'a embauché. Petit à petit, nous avons établi une relation de maître-disciple. » Par la suite, Nyima Tsering s'est mis progressivement à la commercialisation des produits de l'usine.

Quand Nyima Tsering revient sur les 28 ans de parcours de l'entreprise, il se rappelle toujours de l'époque de la restructuration de l'usine. Son maître, alors âgé de 84 ans, cheveux blancs, s'appuyait sur une béquille et vivait la dure période de ses employés quittant la petite entreprise. Nyima Tsering a pourtant choisi de rester, malgré l'opposition de sa famille.


En photo : la société Tibet Shenhou Pharmacy Co., Ltd située dans la zone de développement économique de Shigatsé, dans la région autonome du Tibet.

La réorganisation de l'usine a été une réussite. La même année, le maître a quitté le monde. La direction de l'entreprise a été confiée à Nyima Tsering. « Quand on préparait la construction de l'Hôpital de médecine tibétaine de Shenhou de Lhassa, on n'arrivait même pas à payer le loyer. Et pendant le séisme du Népal en 2015, nous avons survécu grâce aux diverses aides. Il était très difficile, trop difficile... » Le tremblement de terre survenu au Népal a aussi affecté dans une période post-séismique l'activité de l'entreprise Tibet Shenhou Pharmacy Co., Ltd, située dans le comté de Nyalam, ce qui oblige Nyima Tsering à chercher une issue pour la société.


En photo: Nyima Tsering et les employés de son entreprise.

« J'ai une confiance complète en l'avenir de la médecine tibétaine vue qu'elle est un trésor de la culture traditionnelle chinoise. C'est pourquoi j'ai pris la décision de quitter Nyalam et de venir à Shigatsé pour planifier le développement de l'entreprise dans les 10 ans, voir 20 ans suivants. »

Actuellement, le projet de rétablissement médical de l'Hôpital de médecine tibétaine de Shenhou de Shigatsé du Tibet dans le parc industriel de créativités cultuelles et touristiques de Qomolangma et le projet de la société Tibet Shenhou Pharmacy Co., Ltd situé dans la zone de développement économique sont tous deux en pleine construction.


En photo : des employés de la société Tibet Shenhou Pharmacy Co., Ltd emballant les médicaments tibétains.

Cette fois-ci, Nyima Tsering, une personne qui est prudente d'ordinaire dans le versement de chaque dix mille yuans de l'entreprise, est prêt pour une grande tâche. « Des gens me recommandent de bien réfléchir en entendant ma décision d'investir plus de 50 millions de yuans (6,27 millions d'euros) dans les équipements de l'atelier de production et du centre R & D. J'éprouve une grande pression mais il faut le faire. Je considère la médecine tibétaine comme ma propre vie. Donc, son avenir vaut le coût de tout ce que j'ai. » Nyima Tsering estime que le présent est la meilleure période pour le développement de la médecine tibétaine du Tibet et qu'il est temps d'avancer à grands pas.


En photo : la société Tibet Shenhou Pharmacy Co., Ltd située dans la zone de développement économique de Shigatsé, dans la région autonome du Tibet.

D'une superficie de 80 mu (5,33 hectares), la nouvelle entreprise avec un investissement d'environ 210 millions de yuans (26,34 millions d'euros) est prévue pour être mise en service en juin de l'année prochaine.

« Il y aura plus de 100 nouveaux emplois disponibles. La plantation des herbes médicinales tibétaines contribuera à l'augmentation des revenus des habitants. Par ailleurs, on s'efforcera de renforcer l'influence et l'importance de la médecine tibétaine du Tibet en Chine et à l'international ... Tout cela serait réalisable à travers nos efforts. » Nyima Tsering exprime sa forte confiance en les perspectives de la nouvelle société.

(Rédactrice : Claire SHENG)