Au Tibet se trouve mon amour le plus profond

Publié le 2018-11-16 à 16:15  |  China Tibet Online

En 2007, l’exposition « Tibétain Fenggu » de Jing Tingyao s’est ouverte avec succès dans le Musée national d’art de Chine. Sa centaine de peintures ont été hautement appréciées par le monde de l'art et ont reçu des critiques élogieuses. Après avoir reçu tant de compliments, Jing Tingyao n’était pas tranquille. Il ignorait comment il pourrait poursuivre sa route dans le monde de l’art.

Par conséquent, après sa retraite en 2009, Jing Tingyao a choisi le Tibet comme lieu de résidence. Il a établi un studio à Lhassa, et il semble qu'il a trouvé ici ses racines. Le Tibet lui a permis de trouver les sources de sa création artistique et lui a permis de trouver une tranquillité intérieure.

Après être venu au Tibet pour inspecter le temple de Jokhang, le Norbulingka, le palais du Potala et admirer l’art mural sur l’entrée de la princesse Wencheng au Tibet de différents styles et de différentes époques, Jing Tingyao a pris une décision majeure : créer en 15 ans une grande œuvre autour de la princesse Wencheng faisant 300 mètres de long et 3 mètres de haut.

Jing Tingyao a préparé ses études préliminaires pendant trois ans, refaisant le parcours de l’entrée de la princesse Wencheng au Tibet, recueillant plusieurs documents et légendes historiques au sujet de la princesse Wencheng. Il a étudié les travaux des érudits tibétains et des experts invités et universitaires, parcourant l’ancien chemin entre la dynastie tibétaine et la dynastie des Tang. En chemin, il a pris des centaines de milliers de photos. Il a essayé à plusieurs reprises de mieux comprendre les œuvres d'art connexes. Il a même tenté d’identifier par quelle porte la princesse Wencheng était partie de Chang’an.

Dans son enquête, il a été aidé non seulement par les agriculteurs et les bergers, mais aussi par de nombreux maîtres d'art tibétains qui ont également grandement contribué à sa création. Jing Tingyao dit que son tableau « Princesse Wencheng » montre l'évolution du Tibet depuis plus de 1300 ans. Bien qu’il concerne en majorité une allience par mariage de dynasties Tang et Tubo, Cependant, il existe encore un grand nombre de peintures qui font la promotion du bouddhisme, des coutumes et des beaux paysages du Tibet. J'espère que cette œuvre pourra décrire avec précision les riches caractéristiques ethniques, les beaux paysages naturels et les personnages vifs du Tibet, montrant les traditions présentes et passées du Tibet, présentant les religions humanistes et architecturales les plus classiques du Tibet, montrant la beauté de l'esprit du peuple tibétain, et permettant ainsi à plus de gens de mieux connaître le Tibet.

Le Tibet change tous les mois et même tous les jours. La mission de l'artiste est de conserver les choses de ces changements, de conserver l'état actuel, c’est un art qui est dédié au futur.

Jing Tingyao a déclaré que le Tibet était un paradis pour les peintres. Les gens ici sont simples et gentils, c’est l’endroit où il veut le plus être, il aime la peinture depuis des décennies et il peint depuis des décennies. Au Tibet, son coeur est calme et pur.

( Rédacteur : Samuel )