Shigatsé : lancement de la campagne d'éducation à distance « Classe de rêve »

Publié le 2018-11-06 à 14:09  |  China Tibet Online

L’activité d'enseignement par enseignants excellents « Classe de rêve » de la troisième étape de « La classe où se rassemblent les rêves » a débuté le 27 octobre à Shigatsé, au Tibet. « Classe de rêve » et les activités d'enseignement ont ouvert la « porte des rêves » à 666 enfants des écoles primaires locales, rendant leur vie et leur expérience d'apprentissage plus excitante.

L'avenir ne se limite pas à l’endroit où vous vous trouvez

« Les camarades de classe peuvent-ils me voir ? » C’est la première phrase que Zhang Yunzhao, professeur de l'éducation à distance, a dite à travers l'écran. Tous les élèves de la classe ont répondu « oui » à l'unisson. Faire connaissance, c’est aussi simple que cela. Après s’être salué, on peut aller directement au sujet.

Le cours de Zhang Yunzhao traite du sujet de l’océan, de la vie marine et de la protection de l'environnement.

Les autres élèves ont entendu la voix de ce lointain enseignant de Shanghai dans la troisième classe de la quatrième année. Immédiatement, la classe s’est retrouvée entourée d’élèves de tous les niveaux. Afin de satisfaire la curiosité des enfants, le directeur Darden les a tous invités dans la salle de classe. La classe, qui compte seulement 36 places, accueillait maintenant plus de 60 élèves.

Dans la classe, Zhang Yunzhao posait diverses questions comme « De quelle taille est la mer ? » et « Que savez-vous sur les poissons marins ? » Les étudiants répondaient activement, bien qu'ils n'aient jamais vu la mer, qu’ils ne sachent pas à quel point l'océan est grand, ni quels poissons vivent dans la mer, ni de quelle couleur est la terre vue de l’espace... La moitié du temps, afin de stimuler davantage les étudiants à « sortir voir le monde », Zhang Yunzhao tourne soudainement sa caméra vers sa fenêtre pour leur montrer Shanghai à l’extérieur : des immeubles de grande hauteur sont partout visibles, des véhicules circulent constamment, la grande tour de la Perle orientale à peine visible à l’horizon... À tous les coups, les élèves dans la classe poussaient des « wow ».

Dans une ambiance animée, les 45 minutes de cours ont passé rapidement. Zhang Yunzhao a finalement dit : « Le monde est très large, notre avenir ne se limite pas à l’endroit où nous nous trouvons. J'espère que ce que nous avons vu aujourd'hui pourra être un moteur pour tout le monde. Grâce à un travail acharné, vous pourrez utiliser vos connaissances pour changer votre propre destin. »

 « Si vous avez besoin de moi, je suis prêt à tout moment. »

45 minutes, c'est vraiment court. Mais les élèves ont eu le temps de s’attacher à Zhang Yunzhao à l'écran. Dans leurs interactions, Dekyi Drolkar, un élève, a déclaré : « Dans quelle université avez-vous étudié, professeur ? Quand je serai grand, je veux aller à la même université que vous. » L’élève Tenzin Wangchug a déclaré : « Professeur, je veux travailler dur pour aller vous trouver à Shanghai ! » « Professeur, comment puis-je entrer à l’université ? » « Professeur, ne-m'oubliez-pas ! »... Zhang Yunzhao a répondu à l'écran : « Si vous avez besoin de moi, je suis prêt à tout moment. »

Quand vient le temps d’éteindre la caméra, les camarades de classe ont remercié leur professeur : « Merci pour votre travail ! » « Merci professeur ! » « Professeur, Tashi Delek ». Finalement, les élèves ont aussi écrit avec des stylos et du papier des bénédictions adressées à Zhang Yunzhao, qui lui seront envoyées par courrier plus tard.

Zhang Yunzhao est programmeur sur la nouvelle plate-forme de chaîne d’approvisionnement d’Alibaba. Il est occupé par son travail en semaine, mais pour donner des leçons spéciales à ses camarades de classe, il utilise son temps libre pour rechercher des informations et trouver des vidéos, avec lesquels il fait des présentations PPT afin de rendre leur contenu plus vivant.

« En fait, ce n’est pas seulement l'océan, le monde aussi est trop grand, il y a trop de choses à explorer. Mes questions en classe sont aussi une sorte de fouille qui vise à stimuler le potentiel des enfants. J'espère stimuler leur curiosité. Le cours ne vise pas uniquement à élargir les horizons des étudiants, mais aussi à les aider à mieux prendre conscience de leur modèle cognitif. » Zhang Yunzhao dit : « Le Tibet apporte depuis toujours beaucoup d'émotion. Les interactions durant les cours et les discussions après la fin des cours sont, en fait, une expression de leur détermination à étudier fort. Ce qui m'a le plus impressionné, c'est leurs nombreux “mercis”. Ce n'est pas commun dans les salles de classe en général. Cela m’a particulièrement touché. J'espère qu'ils pourront étudier durement et réaliser leurs rêves. »

(Rédactrice : Lucie)