Vie redonnée à la danse ‘Kar’

Publié le 2018-06-13 à 10:19  |  China Tibet Online

Une séance de photo des maître-artisans avec leurs apprentis. De gauche à droite : Thubten Gyumey, Palden Wangdu, le maître Phuntsok Yugyel, le maître Tashi Tsering, Lozang Rigzin et Mimar.

Phuntsok Yugyel, âgé de 95 ans et Tashi Tsering, âgée de 80 ans, sont tous deux les seuls héritiers nationaux de la danse Kar, inscrite au patrimoine culturel immatériel chinois. Ils ont recruté quatre nouveaux apprentis, le 8 juin, à l’occasion de la cérémonie d’inauguration du centre national de formation du Kar tenue au Tibet, ce qui apportera du sang neuf à la transmission et au développement durable de cet ancien art.

Source: Xinhuanet
(Rédactrice: Caroline)

Liens connexes